Le Kazu Rajab se termine sur des prières pour Macky: « Serigne Touba enlèvera de son chemin toute souillure qui n’en fait pas partie »

L’édition 2016 du magal du Kazu Rajab a vécu avec la cérémonie officielle de ce jeudi. Des moments de ferveur mis à profit pour revisiter la colossale œuvre de Serigne Mouhamadoul Fadel Mbacké. Etaient présents à cette cérémonie, plusieurs personnalités politiques et religieuses.
La délégation du Chef de l’Etat était conduite par le ministre Aly N’gouille N’diaye accompagné de ses collègues Diène Farba Sarr, Mansour Sy, Sokhna Mariama Sarr, Serigne Khadim Guèye, Pape Abdoulaye Seck et des députés Sadaga, Baye Maguette Diakhaté, Serigne Fallou Mbacké Galass Kaltom…
Dans son discours, le ministre Aly N’gouille N’diaye a sollicité de Serigne Abô, Khalife de Serigne Fallou, des prières pour un excellent hivernage. « C’est votre père qui, par ses prières, faisait tomber les pluies ! » Dans sa réponse, Serigne Abô, dont la parole était portée par Serigne Abdou Fatah, lui donnera satisfaction. « L’hivernage sera bon ! » Le président du comité d’organisation du Kazu Rajab de poursuivre par rapport au respect, par l’Etat, des engagements pris lors des Cld, Cdd et Crd par l’ensemble de ses services. « L’Etat  a respecté tous ses engagements. Dites au Président Macky Sall que nous sommes satisfaits et qu’il sera satisfait lui aussi. » Serigne Abdou Fatah de faire un clin d’œil à Serigne Djily Mbacké fils de Serigne Modou Bousso Dieng en ces termes : « Serigne Touba enlèvera de son chemin, comme on le ferait d’une mouche dans du lait caillé, toute souillure qui n’en fait pas partie ».