Le Gros malaise de l’affaire Tamsir Faye…Macky embarrassé, le Gouvernement dépassé…Et Jules Diop dans tout ça ?

L’affaire Tamsir Faye est devenue un malaise à cause de sa gestion approximative. Et la cacophonie qui l’a escortée. Depuis l’éclatement du scandale, Macky Sall a préféré le statu quo à l’action qui aurait permis de mettre fin à la dualité entretenue au sommet de la diplomatie sénégalaise par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et son secrétaire d’Etat.
Le communiqué du Conseil des ministres est resté silencieux dans cette affaire. A la place de l’Indépendance, siège du ministère des Affaires étrangères, certains espéraient une forte décision du chef de l’Etat pour trancher le débat instauré par Souleymane Jules Diop qui a contesté publiquement la «mesure conservatoire» prise par son patron qui a relevé Tamsir Faye de ses fonctions de Consul général du Sénégal à Marseille. Ils espéraient une confirmation de la mesure administrative prise par Mankeur Ndiaye.
Que nenni ! Le chef de l’Etat a seulement nommé Momar Diop, ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud, cumulativement avec ses fonctions, ambassadeur au Zimbabwe.
Aujourd’hui, l‘affaire, qui reste encore en suspens, affaiblit Mankeur Ndiaye qui est contraint de supporter les humeurs d’un «subordonné» encombrant qui n’a pas «compétence à donner son opinion dans une telle affaire».
Pourquoi autant de tergiversations ? Pourtant, le gouvernement dispose de tous les éléments nécessaires pour trancher dans le vif, cette question devenue une affaire d’Etat.