Le Grand Parti prend partie pour Khalifa Sall dans son combat qui l’oppose à l’Etat…

Le bras de fer qui oppose le maire de Dakar et le ministre du Renouveau urbain et du Cadre de vie n’a pas laissé insensibles les cadres du Grand parti (Gp). Amadou Serigne Thiam qui s’exprimait, hier, en marge d’une rencontre sur le projet de révision de la Constitution a regretté «le fait que des autorités puissent en arriver à cette situation et se tirailler sur des compétences» A l’en croire, derrière ce bras de fer il y a une question de positionnement parce que « Khalifa Sall est un maire présidentiable, un potentiel adversaire et les apéristes veulent réduire ses compétences pour qu’il ne puisse pas réussir quelque chose qui ferait l’objet d’un bilan de sa part. C’est regrettable».