Le FPDR remet sur la table l’organisation des élections…Et récuse toujours le ministre de l’Intérieur

La conférence des leaders du FPDR, réunie à Dakar ce lundi 27 juin 2016, a pris acte des conditions dans lesquelles une mesure de grâce a été prise permettant la délivrance de Monsieur Karim Wade.

Le FPDR se réjouit de cette grande victoire de tous les démocrates du Sénégal et du monde, des partis politiques, ONG, mouvements citoyens, mouvements de soutien, syndicats, etc. qui n’ont jamais cessé de dénoncer la CREI et de s’insurger contre les détentions arbitraires.
Le FPDR remercie toutes les Sénégalaises et tous les Sénégalais qui ont apporté leur soutien au combat pour la défense de l’Etat de droit. Il remercie en particulier toutes les autorités religieuses du Sénégal qui ont démontré encore une fois le rôle central qu’elles jouent dans la préservation de la paix sociale dans notre pays.
Le FPDR félicite Monsieur Karim Wade à cette occasion pour la dignité, l’endurance et la détermination dont il a fait preuve tout au long de sa détention. Le FPDR se déclare plus que jamais déterminé à poursuivre son combat pour :

• Premièrement : le respect des droits de l’Opposition notamment l’accès équitable aux médias publics
• La mise en place d’une autorité indépendante chargée de l’organisation des prochaines élections et le respect du calendrier électoral
• Troisièmement : l’Unité des forces patriotiques en vue d’une nouvelle majorité à la prochaine Assemblée nationale capable de mettre fin à l’aggravation de la pauvreté et à de la corruption au Sénégal.

Dakar le 27 juin 2016
La Conférence des leaders