Le « Fou » très « malade » attaque violemment Macky Sall et l’accuse de semer des germes de…

Malal Talla alias Fou Malade, membre de « Y’ en a marre » : « Macky Sall a échoué, lamentablement échoué »

Il est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche et il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas en ce sens qu’il s’exprime franchement sans détour et sans ménagement.  Fou Malade qui n’est ni fou encore moins malade, est un esprit bien pensant, avide d’une démocratie sénégalaise forte et d’un Etat de droit bien en place; tout le contraire du tableau qu’il a dressé concernant la gestion du régime de la deuxième alternance.

« La démocratie on en parle. On ouvre nos grandes gueules pour dire démocratie, transparence. C’est tout à fait faux. C’est la démocratie contre la République », dénonce d’emblée Malal qui a accordé un entretien exclusif à Dakaractu à paraître prochainement. Pire, le rappeur de Guédiawaye trouve que « la justice est là pour défendre les forts alors qu’ elle était censée protéger les faibles ». Toute chose qu’il trouve déplorable d’autant plus que les entrepreneurs locaux sont laissés en rade dans une économie sénégalaise gérée par la France et le Maroc. La faiblesse de l’Etat est d’autant plus grande qu’il constate que « le président de la République est en train de perdre la tête ».  Avec un brin de regret, Malal rappelle aux tenants du régime que «les sénégalais se sont mobilisés parce que Macky avait promis qu’il allait rétablir l’état de droit… ». Mais hélas soupire-t-il, «Macky Sall  a lamentablement échoué, lamentablement parce qu’il est jeune élu par 65% des sénégalais pour qu’il lutte effectivement contre la corruption,  arrête le folklore, assainisse les finances publiques … »
Revenant sur les vacances citoyennes, Fou Malade ne décolère pas du fait que des vacances dites citoyennes soient aux couleurs beiges marron de l’Alliance pour la République en lieu et place des couleurs sénégalaises qui sont  le vert, le jaune et le rouge. «Quand Macky est arrivé au pouvoir nous avons tous espéré que les choses allaient changer puisqu’il défendait partout la gouvernance sobre et vertueuse, alors qu’il se promène en banlieue avec un conseil des ministres aux relents politiques en lançant des piques à l’opposition», se désole Malal Talla qui est d’avis qu’on n’a pas besoin de tout ce brouhaha et corrompre des Imams avec de petits sous pour convaincre.
Avertissant les tenants du pouvoir des risques d’une explosion plus forte que celle de 2012, le « Y’en a marriste » est plus que convaincu que Macky Sall est en train de donner des pièces à conviction aux sénégalais pour qu’ils sortent dans la rue manifester leur ras-le-bol. Mais avant d’y arriver, Malal conseille au Président de la République de se ressaisir parce qu’il n’est pas un vieillard mais un jeune qui ne doit pas échouer. C’est pourquoi, il invite Macky Sall à plus de lucidité. Car, avise-t-il, s’il perd la tête, ce serait très grave pour lui, sa famille et pour toutes les personnes qui l’ont soutenu, à la limite un gâchis…..