Le Docteur Tito Tamba fait le procès du régime de Macky et exige la libération des « otages politiques »

Les jeunes du PDS sont plus que jamais déterminés à en découdre politiquement avec le régime en place. Leur combat c’est pour non seulement faire libérer leurs camarades emprisonnés mais c’est aussi et surtout pour revenir au pouvoir dès 2017 et cela ils n’entendent pas le négocier.
« Le Sénégal s’est toujours distingué à la face du monde par l’ancrage de sa démocratie, un pays de liberté et de paix où chacun est libre de choisir sa formation politique.
Malheureusement, depuis l’avènement de la deuxième alternance, Il est désolant et regrettable de constater que le pouvoir en place est entrain de violer les droits humains les plus élémentaires : emprisonnements ciblés, interdiction des marches de l’opposition, restriction du droit d’aller et de retour de certains dignitaires politiques du parti démocratique sénégalais.
Dr Toussaint Manga SG national de l’UJTL, Mr Victor Diouf SG national du MEEL, Amina Nguirane, et tant d’autres jeunes en sont les principales victimes. Et voilà plusieurs mois qu’ils sont maintenus en prison de manière abusive et arbitraire.
En vérité, leur arrestation est purement politique. Les délits inavoués pour lesquels ils sont poursuivis sont leur appartenance au PDS, leur engagement et surtout leur détermination à faire revenir le parti démocratique sénégalais au pouvoir en 2017.
Nous avons compris que l’intention de Mr Macky SALL est de garder les jeunes du PDS le plus longtemps possible en prison. De ce fait, il pense casser une dynamique en marche et freiner l’élan de remobilisation enclenché.
Que Macky comprenne qu’il perd son temps car notre engagement à revenir au pouvoir dépasse de très loin sa détermination à avoir un deuxième mandat.
Nous n’accepterons pas l’oppression de ce régime dictatorial, sans repère ni programme, qui a échoué lamentablement sur tous les plans. Il est temps de faire face à ce pouvoir en assumant la confrontation sur le terrain qui à mon avis est inévitable.
Nous n’entendons pas négocier la sortie de nos frères et sœurs. Il revient à la justice de notre pays à qui nous avons entièrement confiance de trancher cette question le plus rapidement possible, afin de libérer tous les détenus politiques.
Nous saluons le travail sans relâche de tous les responsables jeunes au niveau de toutes les instances du parti. Nous invitons tous les frères et sœurs à plus de vigilance afin de mettre fin à la tentative de fraude du pouvoir sur les cartes nationales d’identité dans les différentes localités du pays. »
Dr Tito TAMBA
Secrétaire national chargé de la solidarité nationale du PDS
Membre du comité directeur, du BEN de l’UJTL nationale
Responsable politique à Bignona

1 Comment

  1. Docteur cette bande de toussaint sont des délinquants politiques des tricheurs il pense que le pays leur appartient pourquoi toi tu ne fais pas comme eux. Tu as l’estime des populations de bignona maintenant si tu veux ternir cette image en attaquant le président tu nous trouveras sur le chemin nous allons prendre tout les dispositions.Ton mentor ak Sa yakar Abdoulaye Wade n’a jamais respecter les regles les plus elementaires du droit en meme temps la democratie on n’a pas de leçon à recevoir de votre part. Il faut venir à dakar manifester tu s’auras que ce pays il y’a un code conduite à respecter c’est facile de rester derriere des sites pour faire des attaques qui n’ont aucun sens. Tu ne travail pas à bignona tu ne fais que de la politique on n’interpellera le ministre de la santé pour ton cas ……….

Les commentaires sont fermés.