Le dictateur Macky Sall intéresse les plus hautes juridictions des droits de l’homme de l’ONU…

« Pourquoi William BOURDON n’informe pas et ne se saisit pas les milliards de Macky SALL déposés dans des banques américaines« … Ainsi s’exprimait Samuel Ahmet Sarr du PDS dans les réseaux sociaux et ses mots lui ont coûté la prison en tombant sous l’article 80 pour offense à chef de l’État. C’était une petite révélation que l’ancien ministre de l’énergie du président Abdoulaye Wade avait fait en posant juste une question indirect via sa page Facebook a Me Williams Bourdon. Depuis cette affaire le peuple sénégalais a vu les arrestations pour offense à chef de l’État prendre de l’ampleur au Sénégal comme pour les interdictions brandies par le régime interdisant toutes manifestations mêmes pacifiques. Tous ses agissements antidémocratiques que le régime de Macky Sall fait subir au peuple ont finies par attirer l’attention de la communauté internationale. Le Sénégal est aujourd’hui viser par les nations unis pour détention illégales de prisonniers politique. Poser la question au président Macky Sall quel âge a la plus jeune de ses prisonniers politique. Et pourquoi elle est en prison. La réponse vous l’avez. Comme Samuel Sarr et Me Amadou Sall, vous risquer de tomber sous le coup de l’article 80.
Jon Birahim