Le DG de l’Artp qualifié de « manager » hors-pair par ses cadres : un patron très rigoureux sur les heures de travail

Les cadres de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), par la voix de leur président, Ousmane Ndiaye, ont loué les qualités managériales de leur Directeur général. C’était, samedi, à l’occasion d’une conférence publique. Abdou Karim Sall, lui-même ancien de la Sonatel, depuis son arrivée à la tête de l’autorité est, en effet, très regardant vis-à-vis des heures d’embauche (8 heures piles du matin) et de débauche en vigueur dans sa «maison».
«Une rigueur que le nouvel homme fort de l’Artp a certainement dû assimiler durant son passage à la Sonatel sous l’ère Cheikh Tidiane Mbaye», a balancé à l’endroit de l’assistance, et d’un ton humoristique d’ailleurs, le Président de l’Amicale des cadres de l’Artp (Aca). Cette journée de réflexion sur le Numérique initiée par l’Aca était aminée justement par Cheikh Tidiane Mbaye et elle a connu un succès éclatant, tant sur le plan du contenu des exposés que celui de la richesse des échanges qui étaient d’une haute facture technique.