Le destin de la compagnie Sénégal Airlines connu ce lundi : L’Etat doit la vendre ou tout simplement l’enterrer

Depuis le début du ramadan, le personnel de Sénégal Airlines n’a pas fait trop de bruit parce que tenu par un impératif qui est la certification des comptes de 2014. Cette certification a été achevée, ce qui fait que le Conseil d’administration va se tenir ce lundi 29 », annonce le Secrétaire général du collège des délégués, Ibrahima Ndiaw qui assure que ladite rencontre sera doublée «d’une Assemblée Générale (AG) ». Et, à l’issue de cette double rencontre, «Une décision sera prise par l’Etat du Sénégal qui deviendra majoritaire. Une fois passée majoritaire, l’Etat prendra sur lui soit de revendre une partie de ses actions à un repreneur stratégique ou tout bonnement de fermer la compagnie ».

Lundi de tous les dangers donc pour la compagnie en ce sens que «l’Etat aura toute la latitude de pouvoir décider de son avenir».
Avec Setal