Le député El Hadj Diouf appelle au boycott du HCCT de Macky Sall

Le leader du Ptp dénonce avec la dernière énergie le Haut Conseil des collectivités territoriales et appelle au boycott actif des élections.
Le moins que l’on puisse dire est que les prochaines élections du Hcct n’agitent pas Me El Hadj Diouf. Fustigeant la création du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), il a lancé un appel au boycott actif de l’installation de ladite structure et de l’élection de ses membres. Selon le patron du Ptp, il faut lancer une campagne de boycott des élections du Hcct pour délégitimer la structure actuelle du pouvoir. ‘’Ces élections et nous le savons, ne sont qu’un simulacre de démocratie, car c’est une Institution qui ne sert à rien. Selon l’avocat qui s’autoproclame le ‘’député du Peuple’’, le Hcct est inutile et le Sénégal n’en a pas besoin. ‘’Le Haut conseil des collectivités territoriales va nous coûter beaucoup d’argent et il ne nous rapportera rien du tout. Donc nous sommes contre et nous n’allons pas voter», s’esclaffe-t-il, à l’occasion d’une tournée à Keur Massar.
Le célèbre avocat a juré également de croiser le fer avec le Président Macky Sall, et de l’envoyer au purgatoire si ce dernier et ses camarades de parti manquent de respect et considération au Ptp. Si nos amis de l’Apr n’ont pas de considération pour nous, nous allons leur montrer notre force. Ainsi, on combattra le régime du Président avant d’aller prendre le pouvoir», a soutenu le patron du Ptp. Invité à l’émission « sen jotay » le vice-président de Rewmi, Dethie Fall,, quant à lui, est largement revenu sur le Hcct: ‘’On dissout une institution de 100 membres pour raison d’inondation et on en fait revenir quatre ans après, toujours les pieds dans les eaux, une institution de 150 membres’’, raille-t-il. Avant d’ajouter : ‘’Le Rewmi ne peut participer à cette simulacre d’élections.’’ Et il ne manquera pas d’en rajouter cette couche : ‘’ Le Hcct est une Institution inutile, budgétivore et n’est pas nécessaire à notre architecture institutionnelle….’’ ‘’Notre vote « NON » au referendum du 20 mars 2016 a été un « NON » de principe et les principes ont la chance de traverser les temps. Nous avons dit « NON » au Hcct, hier, nous disons NON, aujourd’hui, également à cette institution. »

Rewmi.com