Le courage politique de Mame Mbaye Niang : loyal à Macky et…Non à Aliou

Militant de la 1ère heure de l’APR, loyal  à Macky et proche de son épouse Marième Faye Sall, Mame Mbaye Niang a eu le courage naturel et politique de prôner l’adoubement des soldats pionniers de ceux qui furent, à leurs risques et périls, aux premières loges de la lutte pour le triomphe contre le régime de Wade.

Il s’est dressé aux cotés de Macky Sall pour combattre la gouvernance familiale que menait celui-ci et particulièrement contre la dévolution monarchique du pouvoir. Naturellement, la présence ostentatoire de membres de la famille de son mentor Macky Sall dans la gouvernance d’Etat, ne peut que le gêner comme elle gêne aussi beaucoup de Responsables de l’APR.

Et cela le gêne davantage quand le petit-frère de Macky Sall, Président de la République, encombre le régime actuel pour ce qu’il fit et ce qu’il fut avec Wade qui lui a tracé une voie nébuleuse pour une production illicite du pétrole national.

Défendre Aliou Sall, c’est simplement ravalé le modèle de gouvernance de Wade que les Sénégalais ont vomis en 2012. C’est de la fourberie que de défendre un militant de la dernière heure venue naturellement dans l’antre fraternel et en profiter. Mame Mbaye Niang a des limites. Mais sur le cas de Aliou Sall, il demeure constant.

Il a œuvré pour Abdoulaye Diouf Sarr, pionnier de l’APR pour la présidence de l’AMS, Association des Maires du Sénégal. Une partie du Macky lui en a voulu. Et pourtant, Aliou Sall à la tête de Mairie de Guédiawaye grâce au parti de son frère et de l’AMS et cité si scandaleusement dans une affaire brumeuse de production décriée de la ressource pétrolière nationale, est une image sans pudeur politique.

Mame Mbaye Niang est loyal à Macky, mais il appert bien qu’il ne s’assujettit pas aux pieds de son petit-frère.

Domou rewmi