Le consul Général du Sénégal à Madrid accusé de « tuer » l’APR en Espagne…

PAR DEVOIR DE VERITE POUR QUE TRIOMPHE L’APR EN ESPAGNE

J’avais décidé de me taire sur ce qui s’est passé lors du renouvellement de la DSE Espagne le 24 Avril 2016 pour ne pas indisposer son Excellence le Secrétaire général, mais quand j’ai lu le texte de notre camarade Alioune Ndaw FALL chargé de la Diaspora dans Senego, je suis pénétré de dégoût et obligé de prendre la plume pour rétablir la VERITE sur les faits graves orchestrés par ce dernier et Mouctar Belal BA et nous laissant tout pantois et surpris, menant malheureusement notre DSE à la dérive.

« Notre vie commence à s’arrêter le jour où nous gardons le silence sur les choses graves » Martin Luther KING. Au lieu d’adopter la posture d’un rassembleur en tant que responsable, Mr. Fall préfère s’arrimer au char des querelles de borne fontaine oubliant même que notre camarade Marème Diop est une sœur militante, à guider, à encourager, à orienter et au demeurant à féliciter pour qu’elle continue à relever les défis comme elle l’a toujours fait à Madrid et au Sénégal malgré ses faibles moyens. L’intimidation par des propos fallacieux n’a plus de place dans le champ politique. Seul le débat d’idées soutenu par les principes républicains pourrait nous faire avancer, les gens sont assez mûrs pour dissocier le faux d’avec le vrai : Ils trompent son Excellence le Président Macky SALL.

Je me joins ainsi aux camarades qui portent le combat de la VERITE, basé sur la devise de notre parti : Travail, Solidarité, Dignité. Cette devise doit être notre cheval de bataille pour gagner les échéances de 2017 et 2019, nous permettant de servir nos concitoyens au lieu de nous enfermer dans des querelles latentes en réduisant notre parti à la dimension clanique ou tribale. « L’APR est un parti de masse ouvert, basé sur les principes de la démocratie, non affilié spécifiquement à une quelconque idéologie et foncièrement attaché à la forme républicaine de l’Etat » (Art.1) des Statuts. Il faut surtout prôner une approche participative de proximité, d’acceptation et de soutien mutuel en lieu et place de la marginalisation, des querelles et autres pratiques mesquines pour écarter des personnes compétentes, crédibles à plus d’un titre comme des camarades : Marième DIOP(Madrid), Ndjine SECK(Madrid), Balanto DIAMANKA(Murcia), Youssouph NDIAYE(Albacete), Cheikh Mbacké DIOP(Granada), Yacine DIOUF(Malaga), Daba NIANG (Granada), Kaninma SABALY (Girona), Modou Khar NDOYE ( Tenerife), Mbissane DIAGNE (Fuerteventura), Mbagnick DIOUF (Las Palmas) et moi-même (Almeria).

Au lieu de compter sur les capacités, sur les aptitudes, sur les compétences, sur la représentativité et sur la crédibilité, nos responsables préfèrent user du copinage, du complot, de l’éthnicisme pour écarter, éliminer par le mépris nourrit par une haine et une rancœur sans commune mesure les plus méritants, voulant se focaliser sur l’ancienneté, leur maître-mot. Savent-ils que je fais partie des premiers militants, moi qui ai monté deux comités dans ma maison, le même jour: celui de l’honorable député Aïssatou DIOUF et le mien en présence de son Excellence le Président Macky SALL, le Ministre d’Etat Mbaye NDIAYE  et le commissaire politique Lansana CAMARA, le 08 Août 2009. Je les prends à témoins par devoir de VERITE pour que vive l’APR.

Le Prophète Mohamed est le dernier des Prophètes et est le meilleur de tous les êtres humains. Pour nos frères chrétiens, Jésus de Nazareth est le Messie et fils de Dieu et n’était pas le premier des hommes. Donc l’ordre d’arrivée de militants n’est pas un critère pertinent pour élire ou nommer aux postes de responsabilité. Ce qu’ils ne croient même pas car Mr Mady Cissé BA dernier venu a été pressenti par Belal BA pour piloter la Convergence des Cadres alors qu’il n’a aucun diplôme. Sa propre femme Aminata MBAYE est désignée coordonnatrice de la section féminine alors qu’elle n’a même pas de base. Les noms : BA, SY, DIALLO, KEBE, SOW, KANE ont occupé la plupart des postes concoctés dans le salon de Belal BA. Ils avaient tous passé la journée chez lui avant de venir à la rencontre. D’aucuns avancent qu’ils ont reçu des consignes fermes de la part de celui-ci. Une semaine avant le renouvellement, le Nom de Codou FALL planait déjà. Tout était déjà préparé lors du référendum car en lieu et place d’un comité électoral qui ferait le bilan pour tirer les bonnes leçons, ils ont préféré désigner la nommée mandataire pour toute l’Espagne. Aucun Coordonnateur ne peut dire dans l’exactitude le nombre de bureaux de vote, le nombre de votants pour le Oui et pour le Non, l’argent qui a été donné (d’aucuns disent 50.000 Euros, mais Belal a déclaré 14.000 Euros). Lors de ce référendum, des Coordonnateurs ont reçu 150 Euros (98.000F cfa).

L’ensemble des militants APR de l’Espagne sentent nos peines vives et sont entrain si dignement de les partager avec nous par leurs réactions. Une DSE pilotée vers ce qu’il y a de plus bas, de plus vilain, de plus absurde, de plus médiocre ne peut escompter à de résultats probants, disons-nous la VERITE, Marème DIOP a bien raison et 2017 la vérité éclatera. Si cette situation perdure, nous risquons de perdre d’autres localités. L’injustice ne doit pas saper notre entité, elle doit être blâmée par notre bonne foi et c’est désormais notre dignité d’être garant de nos vertus qui doit nous guider vers la bonne voie pour que nous osions escompter au triomphe de notre parti en Espagne. Ne nous leurrons pas et ne leurrons pas notre Secrétaire général, il ne mérite pas cela vu tout ce qu’il a fait pour chaque responsable. Que chacun entre profondément dans sa propre conscience pour se juger, se rectifier afin de se sentir méritant de la confiance qu’il porte en chacun. Mais aussi se poser la question : si son Excellence Macky SALL était comme moi, serai-je capable de s’adonner à des pratiques mesquines et injustes envers des militants engagés  pour satisfaire mes intérêts personnels?

Il faut que nous cessions de cautionner l’irréel, le mensonge, la tricherie, et la méchanceté. Si nous voulons avoir une DSE forte, il nous faut, au plus vite trouver les voies et moyens appropriés par le dialogue pour éviter que notre nécessaire unité n’éclate face à des pratiques politiciennes, et que notre engagement militant ne s’efface dans nos divergences d’idées, de principes et de conduites politiques. Le sens même de notre pratique politique doit se baser sur la rectitude, la justice, la dignité, la solidarité, le travail afin d’amorcer la vraie rupture. J’ai dit. (A suivre).

Malick Wade GUEYE, Coordonnateur de Section APR/Almeria/Espagne.

1 Comment

  1. Le chantage toujours fait au Consul Général va cesser de facto. Les Présidents d’Associations et Organisations Sociales sénégalaises du royaume d’Espagne ont une décence et une honnêteté qui accompagnent leurs désirs de servir nos compatriotes dans la dignité et n’allieront jamais leurs personnalités à de cyniques pratiques pour assouvir leur forfait. Cette volupté barbare et mesquine n’est pas digne d’un expatrié qui doit toujours se considérer comme un ambassadeur de son pays afin de polir au mieux l’image belle de celui-ci. Concentrons-nous à rendre le séjour de nos compatriotes agréable en instaurant la démocratie, la transparence et l’équité dans nos entités d’où nous nous réclamons être des pionniers. La beauté de notre existence en vaut la chandelle.

    Malick Wade GUEYE depuis Almeria, Esp

Les commentaires sont fermés.