Le Cojer réclame une sanction très sévère contre les « jeteurs » de pierres…Ils ont attaqué le Sénégal tout entier

Le vendredi 31 juillet 2015, quelques étudiants inciviques ont voulu porté atteinte à l’intégrité physique du Président de la République, en visite à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.
La COJER France condamne, avec la dernière énergie, cet acte d’une extrême gravité contre la première institution du pays. C’est de la folie pure que d’oser à ce point repousser les limites de l’inacceptable et de l’incivilité. Il serait dangereux de laisser croire qu’au Sénégal quiconque peut s’attaquer à l’intégrité physique et/ou morale du Chef de l’Etat et s’en sortir à bon compte. Nous disons non ! Le Président est une institution et quiconque mène une action violente contre lui, s’attaque à toute la nation sénégalaise.
Après avoir souscrit à la vague d’indignations suscitée par cette triste affaire, il sied maintenant de s’interroger sur les mesures à prendre afin de dissuader tout citoyen sénégalais de se livrer dans l’avenir à de telles âneries.
Nous estimons, à ce titre, qu’un traitement sérieux et ferme de ce dossier offrirait un signal fort et irréfutable de la volonté de l’Autorité judiciaire sénégalaise de protéger jalousement la personne du Président de la République, incarnation du summum de la sacralité institutionnelle, de toute violation, fut-elle morale ou physique. Le respect de son pays commence par le respect de ses institutions.
Ainsi, consciente du caractère grave et ignoble des faits commis, la COJER/France réclame une diligence intelligente et rigoureuse de la procédure judiciaire afin d’identifier et de sanctionner l’ensemble des personnes impliquées directement ou indirectement dans ces insanités et, de mettre fin par la même occasion, à ce paradigme d’une université sénégalaise sans punition ni sanction.

COJER/France

1 Comment

  1. Mais au fait la visite de Macky à l’Université a-t-elle été ou succès oui ou non ? Parce que je n’arrive pas à comprendre qu’ici on me dise que ce fut un succès mémorable et que là on accuse ceux qui ont participé à ce succès de fautifs d’avoir donné un succès au président. On cherche les coupables au succès du président.

Les commentaires sont fermés.