Le CNRA a félicité tous les médias sauf…La RTS de racine talla qui fait du Mackyllage forcé en censurant

Le Conseil national de régulation de l’Audiovisuelle (Cnra)a produit une étude qui fait l’analyse de la couverture médiatique du référendum du 20 mars dernier par la presse écrite, la radio, la Télévision et la presse en ligne. Il en ressort que les tendances générales notées montrent une «évolution vers plus de respect des principes d’équité et d’équilibre». A part la Rts/Télévision qui est passée outre ce principe, en donnant toute la place au «Camp du Oui» , les médias dans leur ensemble se sont plus ou moins bien comportés. Même si, pour ce qui est de la presse écrite, Walf quotidien et le Soleil ont chacun privilégié un camp. Sud Fm, parmi les radios, a joué à fond la partition de l’équité et d’équilibre. Mais de façon générale, la couverture médiatique a été défavorable au « Camp du Non ». C’est pourquoi dans la Préface de l’étude, le Président Babacar Touré, a souligné «l’urgence et la nécessité, à la fois, d’adopter une loi sur le financement de la vie publique, qui réglera la question du financement des partis politiques, et de réviser le code électoral qui, dans son état actuel, ne réglemente pas le référendum ». Il est convaincu que «l’absence de règlementation des budgets de campagne est facteur d’inégalité dans le traitement des courants, coalitions et associations de la société civile, face à leur invisibilité constatée, lors de ce référendum ».