Le CESE en phase avec Macky Sall sur la réduction de son mandat : « il a tenu parole et l’a montré à la face du monde »

Après les multiples sorties de responsables de l’Alliance pour la République (Apr) contre la réduction du mandat présidentiel, des membres du Conseil économique social et environnemental (CESE) dirigé par Aminata Tall, affichent leur unité derrière leur chef. En conférence de presse, hier, Dabel Bâ, Conseillère économique social et environnemental a réaffirmé son soutien au chef de l’Etat dans sa volonté de réduire son mandat de 7 à 5 ans et l’ensemble des réformes constitutionnelles. Elle n’a pas tari d’éloges pour magnifier la décision de leur leader estimant que sa décision fait le bonheur de plusieurs Sénégalais. « Il l’avait promis, il l’a fait. Tous ceux qui avaient des appréhensions sur la volonté du chef de l’Etat de réduire son mandat doivent maintenant être rassurés », a-t-elle déclaré. A l’en croire, les coups d’état, guerres civiles et violences enregistrés un peu partout en Afrique sont liés au comportement des chefs d’Etat, qui refusent de réduire leur mandat ou qui veulent s’accrocher de force au pouvoir. Mais le Sénégal sera toujours épargné de cette situation.
« Macky Sall a certes tenu son engagement, celui de réduire son mandat, mais il reste au Conseil constitutionnel de dire le droit, parce que Macky a prêté serment pour faire un mandat de sept ans. C’est un homme de parole et il l’a montré à la face du monde. Maintenant, ce que le Conseil constitutionnel dira ou décidera ne l’engage pas », avance la responsable de l’Apr à Yeumbeul Sud. Selon elle, il faut qu’on pose le débat de la réduction du mandat au sein du parti. « Quand le projet de révision sera adopté, il s’agira de passer à l’étape décisive de la modernisation de nos institutions », a-t-elle ajouté.