Les jeunes de Colobane ne peuvent pas encore bénéficier d’une grâce présidentielle, selon Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice. En conférence de presse suite à la libération de Karim Wade, il a expliqué qu’une grâce ne serait envisageable que si l’affaire est totalement vidée devant les tribunaux. Me Mbaye Jacques Ndiaye, avocat des jeunes condamnés à 20 ans de travaux forcés pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye, se dit prêt à renoncer au pourvoi en cassation s’il reçoit les garanties de cette grâce, a-t-il fait savoir sur les ondes de la RFM.