L’autoroute à péage est trop cher…L’Etat en colère contre Eiffage

Le tronçon Diamniadio-aéroport de Diass de l’autoroute à péage sera ouvert à la circulation dans une dizaine de jours. Mais l’inauguration prévue à cet effet, risque de se tenir sans Macky Sall. Ce dernier a menacé de boycotter la cérémonie pour manifester son mécontentement à propos des tarifs appliqués par le concessionnaire, Eiffage Sénégal dont le PDG est Gérard Senac (photo).

Le chef de l’État, à travers le gouvernement, soulignant que le niveau de fréquentation de l’autoroute est supérieur aux prévisions, a cherché à convaincre l’entreprise française de baisser ses tarifs. Refus d’Eiffage. Qui n’a pu obtenir, en contrepartie d’une baisse des tarifs, le renoncement par l’État aux impôts à percevoir du concessionnaire après 15 ans d’exploitation de l’autoroute à péage, donc dans 10 ans. Ultime levier pour l’État : la concession de l’autoroute Ila Touba qu’Eiffage souhaiterait ramasser. (Source : Le Quotidien)