L’association des « fous » en colère : « Macky SALL ne peut pas faire régner l’Etat de droit au Sénégal »

Le Président Macky SALL ne peut pas faire régner l’Etat de droit au Sénégal. D’ailleurs, il n’a même pas le profil requis pour cela. En vérité, le peuple s’est lourdement trompé en portant au pouvoir en mars 2012, celui qui avait osé voter à Fatick, en tant que Ministre de l’Intérieur, sans sa carte nationale d’identité. Et, cet acte indécent prouve nettement qu’il n’est pas un homme juste et sincère. Il ne sait faire que du forcing. Ailleurs, dans un Etat respectueux des principes démocratiques, il serait immédiatement démis de ses fonctions de Ministre de l’Intérieur, jugé puis condamné pour abus de pouvoir et flagrant délit de vote sans être identifié. Alors, ce qui veut dire qu’il ne pourrait même plus prétendre diriger le pays pour pouvoir devenir Président de la République. Maintenant qu’il a été porté à la Magistrature suprême dans ces conditions, il ne devait pas nous faire croire qu’il est en mesure d’instaurer un Etat de droit au Sénégal. Aujourd’hui, tout le monde s’est rendu compte de son incapacité en la matière, avec les nombreux évènements récents auxquels nous avons tous assistés. L’indépendance de la Justice, entre autres, tant réclamée par les professionnels de ce secteur clef du développement, ne peut pas être obtenue sous son règne et cela est largement suffisant pour comprendre que le Président Macky SALL n’est pas celui qu’il nous fallait pour pouvoir espérer avoir un Etat de droit.

Rufisque, le 12 août 2016
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)