L’Assemblée saisie sur le problème de l’Homosexualité…Macky et Sidiki Kaba indexés

Lettre ouverte aux Présidents de Groupes parlementaires à l’Assemblée Nationale du Sénégal

Bambey, le 26 mars 2016

Messieurs les Présidents des Groupes

Parlementaires à l’Assemblée Nationale

Place Soweto, BP 86 Dakar

Dakar Sénégal

Messieurs les Présidents de groupes parlementaires, Honorables députés,

C’est avec une attention toute particulière que je suis le débat sur la question de l’homosexualité au Sénégal.

Je suis particulièrement attaché, depuis plusieurs années, à toutes les questions relatives à l’homosexualité dans notre pays. Mes réflexions, tant personnelles que politiques, m’ont conduit à prendre parti et à engager de nombreuses actions pour dire NON à cette abomination.

A mon sens, l’homosexualité  en tant que telle, ses droits et ses devoirs ne doivent pas être ni reconnus et ni défendus au Sénégal. Or, le combat pour le respect de nos valeurs doit une priorité de notre pays.

En ce sens je rejoins les propos du Khalif Général des Mourides Serigne Sidi Makhtar qui déclare devant le Premier Ministre du Sénégal : « Nous ne voulons pas l’homosexualité, faites tout pour ne pas légaliser cette pratique au Sénégal ».

J’ai toujours lutté, et je poursuivrai ce combat de tous les jours, contre l’homosexualité. Dans la réflexion, comme dans les faits, j’ai créé une page sur facebook pour dire « halte à l’homosexualité au Sénégal » et un groupe dénommé Oui à la pénalisation de l’homosexualité au Sénégal.

Les positions contradictoires du Président de la République Macky Sall et de son ministre de la justice et Garde des sceaux Sidiki KABA fervent défenseur des homosexuels, nous laissent perplexes.

Toutefois, il faut désormais aborder cette question avec sérénité et responsabilité à l’Assemblée Nationale pour que le Sénégal ait une position claire et nette !

C’est ainsi que je viens vous demander solennellement de faire une proposition de loi à l’Assemblée Nationale pour la  pénalisation de tous actes  homosexuels au Sénégal.

Messieurs les Présidents des groupes parlementaires, Honorables députés,

L’avenir de notre société et celui de nos enfants n’appartiennent pas dans ce qu’ils ont d’essentiel à des lobbies, ni à des élans hasardeux auxquels certains sont soumis, voilà pourquoi confiant à votre sens de l’avenir de notre pays, je vous prie de trouver ici l’expression de ma considération.

Modou NDIAYE

Responsable Politique PS Bambey

modunjaay@gmail.com

1 Comment

  1. Me vote OUI vient de dépénaliser l’homosexualité. Et la suite, c’est qu’ils refuseront absolument tout débat qui permettra au peuple de comprendre.

Les commentaires sont fermés.