L’article 22 de l’Assemblée qui protège Fada a été créé spécialement pour le PDS…Il ne s’applique qu’au PDS

Pour les presses du Palais, Modou Diagne Fada est indéboulonnable à l’Assemblée nationale. Ses presses avancent le fait que : « Selon l’article 22 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, c’est uniquement Modou Diagne qui peut…valider l’arrivée de nouveaux adhérents dans le groupe, avant de saisir le Président de ladite institution. Ce qu’il ne fera pas. Face à̀ ce barrage, les députés du Pds n’auront d’autres choix que de démissionner du groupe dirigé par Fada pour en former un autre. »
Mais avec cet article, aucun groupe parlementaire ne pourra se séparer de son président. Comment une loi peut-elle être en faveur d’un individu face à une majorité ? Donc si les députés de Benno Bokk Yaakar veulent se séparer de Moustapha Diakhaté, l’article 22 les en empêcherait ?
N’importe quoi ! A moins que l’interprétation de l’article 22 n’est valable que pour le PDS…
Penda Sow pour xibaaru.com