L’APR volent au secours de Macky et Cissé Lô…Les apéristes traitent Cissé Kane Ndao de rancunier et de calomniateur

DROIT DE REPONSE A Mr. CISSE KANE NAW A PROPOS DE MOUSTAPHA CISSE LO.
“La calomnie est plus horrible que l’assassinat, l’assassin n’en veut qu’à votre vie; le calomniateur en veut à votre honneur: on peut se défendre contre l’un, on ne le peut contre l’autre ». Disait Hypolite de Livry. Mais je m’engage à le défendre contre l’autre en toute franchise ici, car en lisant vos écrits, je vois en vous Mr. Cissé Kane NDAW le tourment sur lequel votre cœur s’adonne avec une lâcheté et une méchanceté rancunière : l’ardeur d’un désir politique aux relents mesquins à l’endroit de son Excellence le Président Macky Sall et de ses fidèles compagnons. Pourquoi vouloir passer par Moustapha Cissé LO pour tramer des vices néfastes entre les « mourides » et le Président SALL ? De là, vous me poussez à vous raisonner en faisant savoir trois choses : la raison d’abord, la conscience ensuite et le droit enfin. Votre raison devrait s’adresser au passé afin de vous éviter cet odieux parjure, ce vil mensonge que vous avez voulu étaler à la face du monde entier en omettant que de simples et honnêtes citoyens, militants engagés s’adonneront à vous remettre en bonne place. Cette même raison devrait encore vous pousser à garder vos agitations secrètes et mesquines à des fins politiciennes dans certains de vos écrits. Bien des fois vous jetez des fleurs à la Première Dame Madame Marème Faye SALL, d’autres fois vous attaquez vertement son mari son Excellence le Président de la République. Que voulez-vous au juste, un poste ? Non Mr. Cissé Kane NDAW, son Excellence ne cède pas au chantage, notre parti est un parti jeune plein de vigueur et de vivacité intellectuelle. Demandez à ceux qui le connaissent, ils vous le diront mieux que moi. Vous dites : « Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole » et si ceux qui doivent avoir la charge de conduire la religion se métamorphosent et prennent le mauvais côté ? Devons-nous les suivre dans cette voie ? Les vrais « mourides » sont du côté de la vérité à l’image du Khalif Général des mourides qui, fort heureusement a vite fait de remettre à la bonne place ceux qui sont hors des recommandations de Sérigne Touba. Plus « mouride » que Cissé LO n’existe pas, arrêtez vos amalgames, je vous prie. Au Sénégal, quand on dit la vérité avec le ton, on te qualifie de tout. Quant à la conscience qui fait l’excellence de notre nature et la loyauté de nos actions, je vous prie cher Monsieur de revenir à votre tour sur vous-même par elle ; car elle est le guide assuré d’un être ignorant et borné mais intelligent et libre, le juge infaillible du bien et du mal. Par les vérités de Mr Mousatpha Cissé LO, vous en êtes affecté ? Et pourtant, vous devriez être parmi les premiers qui les disent sans ambages car vous êtes encore une fois un porteur de voies en tant que responsable De l’A.DE.R comme vous dites, notre pays a besoin que des voies s’élèvent pour dénoncer l’attitude de nos petits marabouts maîtres chanteurs, de nos « droits de l’homistes » et de nos hommes politiques. Au plan du droit, vous me faites trembler et votre analyse sur le découpage électorale du Sénégal en tant que responsable politique m’épouvante et me fais honte. Vous avancez sans sourciller que « Les prochaines échéances électorales seront parmi les plus disputées de notre jeune histoire politique. Dans le Sud, MACKY sera confronté au redoutable Abdoulaye BALDE, au Centre, Idrissa SECK règne en maitre, et il a réussi à sa rabibocher avec TOUBA. Au Nord, Ameth Falla BRAYA dont la victoire a été usurpée attend patiemment son heure de revanche, aux côtés d’un Cheikh Bamba DIEYE revanchard. Dans le Saloum, Mariama et Diène Farba SARR ont fini d’étaler leurs limites et de faire la preuve de leur incompétence au plan politique. En plus des querelles intestines de positionnement qui minent son parti, entre transhumants et APR « originels ». Et vous quelle partie du pays occupez-vous avec votre A.DE.R? Ceci dénote que vous n’avez aucun courage, aucun honneur et aucun mérite pour vous-même, et que vous ne représentez rien politiquement pour s’adjuger le droit d’avoir un parti, et encore aucun respect pour vous et envers les sénégalais que nous sommes. Abdoulaye BALDE, Idrissa SECK, Cheikh Bamaba DIEYE et Ameth Fall Braya sont des hommes politiques comme ceux de l’APR, du PS ou autre. Sur 35 départements dont compte le Sénégal, vous n’avez cité que 03 : Thiès, Ziguinchor et Saint Louis. Le problème n’est pas Cissé LO comme vous dites, le problème c’est votre étourderie vis-à-vis des postes de responsabilité. En posséder, vous pousse à jouer sur les fibres de calculs politiques en diabolisant à tout pris les dompteurs du diable que vous avez cité dans ton torchon de texte : Moustapha Cisse LO, Mariama SARR et Diène Farba SARR, les plus engagés et les plus méthodiques de l’APR. La dernière sortie de Cissé LO n’est pas votre affaire, c’est l’affaire de notre parti l’APR. Restez à votre place et occupez-vous de ton A.DE.R au lieu de calomnier.
Son Excellence le Président SALL craint de s’exposer, pour une faute légère, à perdre un ami fidèle ; il se gardera d’écouter le calomniateur qui accuse. Il sait que les dieux seuls sont exempts de faire des fautes ; et que sans l’indulgence, l’amitié ne peut plus exister. Cissé LO est un fidèle parmi les plus fidèles amis de son Excellence le Président SALL depuis le temps où personne comme vous n’osait s’intéresser à celui-ci. Et comme on dit, « l’ami est pour son ami un bouclier ». Favorisez notre retenue envers vous en honorant nos Institutions et nos responsables.

Malick Wade GUEYE, Coordinateur section APR/Almeria/Espagne.

1 Comment

  1. YEEN NA NGUEEN REGLES CISSE KANE DOU CI MOROMOU KENE BOU LEEN NIOU FONTO CISSE LO DAFA REEW YAW DA NGUA DOF ?SOU NGUEEN BEUGUE NGUEN WAKH AK MAN MAY SEEN MOROM WAYE CISSE KANE DOU WAKH AK YAW MAN NAK CISSE LO KHAM NAMA BOU BAAKH NDAKH MOUSSOUL YAP SAMAY WADIOUR CISSE LO DOU DARRA CI MAN YAW MI DOON WAKH LI NA NGUA TEYE SA LAMILIE LAFERME MERDE

Les commentaires sont fermés.