L’APR traite Tanor et les socialistes de « mange-mil » parfumés et trop graisseux qui recevaient 10 à 20 millions par mois

Me Djibril War, député de l’Apr, participe lui aussi au débat relatif au vote de la proposition de loi modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Une loi combattue par le socialiste Barthélemy Dias et d’autres alliés de Benno Bokk Yakaar. Occasion saisie par le président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale de soutenir que le Parti socialiste est un traître.
« Au premier tour de la présidentielle, on vous étale raid. Abdoulaye Wade vous enterre et Macky Sall vous déterre, vous nettoie, vous parfume. Et vous venez maintenant, trop graisseux…Il fallait les voir, les os commençaient à sortir des mâchoires », lâche, sur Sud Fm, Me War à l’endroit de ses alliés socialistes.
« Que Tanor et Cie, en quittant la coalition, disent exactement ce qu’ils ont reçu de l’Etat pour cette période-là. Même si d’aucuns parlent d’un traitement de 10 voire 20 millions de francs par mois mais, on fera quand même les comptes. Il ne s’agit pas seulement de boire à la source, de broyer les os et dire merci aux Sénégalais impunément », martèle le parlementaire.
Me Djibril War, qui s’exprimait samedi lors d’un ndogou républicain, a ajouté que « le jour où les Tanor, Khalifa Sall quitteront le pouvoir, ils sauront que les Sénégalais sont très enclins aux valeurs et qu’ils n’ont pas de passerelle avec la lâcheté, la traîtrise et la trahison ».