L’APR répond à Babacar Gaye : « C’est vous de l’opposition qui étouffez le peuple sénégalais »

Droit de réponse à Monsieur Babacar GAYE; C’est vous de l’opposition qui étouffez le peuple sénégalais.

Non Monsieur GAYE, les loups ne seront jamais raisonnables comme on le dit.

Croyez-vous qu’en vous transformant en donneur de leçons politiques, vous orienterez les sénégalais vers votre fausseté et votre hypocrisie? Dans cette absurdité, ne voyez-vous rien qui doit vous retenir à se taire, vous qui aviez accompagné WADE durant ses douze années de règne?

La démocratie sénégalaise est entrain de suivre une logique évolutive avec de nouvelles réformes amorcées au lendemain du référendum du 20 mars 2016 durant lequel vous aviez voté « NON ». Fort heureusement, le peuple sénégalais a donné carte blanche à son Excellence le président Sall pour recentrer la politique autour des valeurs républicaines. Si votre « NON » l’avez emporté sur le « OUI », vous allez mettre le pays ingouvernable comme vous l’aviez prévu. Mais Dieu est toujours du côté des justes qui militent toujours pour la paix car Il aime le beau, le juste, le bon et le vrai.

En effet Monsieur GAYE, c’est vous qui étouffez les sénégalais car vous savez en âme et conscience qu’aucune démocratie au monde n’est achevée et doit se reposer comme vous le dite sur des principes et valeurs fondamentaux malheureusement que vous aviez commencé à user de la plus vile des manières depuis que vous êtes aux affaires. Avons-nous besoin de vous rappeler les lois Sada NDIAYE, Isidore EZZAN, la loi sur le ticket présidentiel…? Où étiez vous? Sur notre système électoral, vous avancez qu’il ne garantissait pas une expression libre et transparente du suffrage universel pour le choix des représentants du peuple. Pourtant, c’est avec ce même système que les sénégalais ont fait la deuxième alternance qui a permis d’élire le président SALL au deuxième tour avec plus de 65% des suffrages. La presse est devenue plus libre encore dans sa tâche Monsieur GAYE, les journalistes ne me démentiront pas.

Cher Monsieur GAYE, profitez de l’appel à la raison qui résonne au fond du silence de notre être pour porter le vrai combat politique qui est celui de la vérité, au sein de votre formation politique le PDS et au niveau de vos coalitions. Que pensez vous du choix porté sur un homme à qui on reproche des malversations financières et qui a quitté nuitamment son pays à bord d’un jet privé, donnant des coups de fil à gauche et à droite pour éviter de se faire oublier? Parlez-nous de ça, éclairez les sénégalais sur ça. C’est plus pertinent comme thème et comme règle inéluctable de vos devoirs politiques car bientôt 2019 et vos militants ne savent pas à quel saint se vouer. Cher Babacar GAYE, bâtissez avec foi une institution de l’honneur et de la dignité humaine qui commandera nos vertus humaines avant de nous parler de démocratie ou de dictature. La fausseté rend l’homme hypocrite et menteur et c’est cette fausseté qui se lit chez presque tous les leaders de l’opposition sénégalaise qui maintient notre pays dans son état d’arriération au plan économique politique et sociale. Fort heureusement, en 04 années de gouvernance, le président de la république est entrain de restaurer les schémas directeurs avec des réformes qui sont entrain de transformer les pratiques politiques grâce à un système de gouvernance basé sur la transparence, l’équité, la sobriété et la justesse imposées par des agences de contrôle.

Rentrez donc cher Monsieur GAYE en vous-même pour une bonne prise de conscience profonde qui se reposerait sur un fondement raisonnable pour une pratique politique saine qui vous élèvera au niveau de ceux qui ont bien vécu.

 

Malick Wade GUEYE, Coordonnateur de section APR /Almeria / Espagne

Mail: thiathiegueye@yahoo.fr