L’APR fixe la présidentielle selon la constitution…En 2019 : tout le reste, c’est de la polémique insensée et inutile

Le Réseau des enseignants de l’Apr a fait face à la presse, hier. Son Coordinateur, Youssou Touré, a saisi l’occasion pour apporter de l’eau au moulin d’Abdoulaye Daouda Diallo par rapport au calendrier électoral. «Le calendrier républicain a déjà fixé la tenue de l’élection présidentielle en 2019, en conformité avec la Constitution, ça tout le monde le sait, quand même. De ce fait, ce qui nous intéresse, ce n’est pas la polémique insensée et inutile, mais plutôt les lois qui régissent ce pays. Macky Sall a certes pris des engagements pour réduire son mandat à 5 ans, que cela se fasse dans les règles de l’art en affinité avec le respect de la Constitution. Par rapport au référendum, le Conseil constitutionnel est habilité à dire le droit pour faire appliquer la loi par rapport au référendum», a dit M. Touré.