L’APR explose…La défaite de Dakar plonge le parti de Macky dans la crise

L’administrateur général de l’Apr, s’est montré totalement outré et très abattu par les querelles de borne fontaine entre le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et son homologue Yakham Mbaye, un des proches conseillers du Président de la république, Macky Sall.

« C’est tout à fait désolant que nos responsables s’offrent en théâtre sur la place publique. Ce n’est pas comme ça qu’on gagne les élections, et ce n’est comme ça non plus qu’on évalue des élections. Les uns et les autres devraient savoir raison garder et faire en sorte que le respect mutuel soit de mise, et qu’une évaluation beaucoup plus pertinente et davantage plus objective puisse se faire », a pesté Pape Maël Thiam.

Le cœur serré, tentant maladroitement de laisser apparaître sa frustration, l’administrateur général du Parti politique du Chef de l’État, Macky Sall de s’insurger et de condamner :  » il fallait pour tout le monde, attendre que le Parti puisse procéder à sa propre évaluation globale. En clair, les gens se devaient de s’en remettre aux directives du Parti au lieu de se lancer déjà dans des élucubrations qui n’ont aucun sens et qui ne font que desservir l’Apr », précise-t-il.

 » Ce genre de pratique ne participe pas à une consolidation des acquis, et ceci risque de voiler l’éclatante victoire de notre coalition Bennoo Bok Yaakaar. Aujourd’hui le comportement qui sied c’est en savourant la victoire, rendre hommage à tous ces conseillers qui ont abattu un travail gigantesque, fruit d’innombrables efforts consentis », a-t-il ajouté.