L’APR en ébullition après les investitures à…Goudiry, Tamba, Kolda et Kanel

Ça grince à Goudiry
S’il y a une autre investiture qui n’a pas eu l’assentiment de tous les responsables politiques de la majorité, c’est aussi celle du département de Goudiry. Dans ce département, c’est le chargé de mission à la Primature, Madani Ndiaye qui a été investi dans la contestation. Son choix a fortement été décrié par le jeune maire de Balla, Seydou Yatassaye qui a fustigé que le titulaire ainsi que son suppléant soient de la commune de Goudiry. Dans la même région à Bakel, c’est Anne Marie Diallo, chargée de mission à la Primature qui est investie sur les listes pour le Hcct pour le département de Bakel. Les communes de Gabou, Ballou, Moudéry et Diawara sont en rogne contre le régime de Macky Sall.

Liste de Koungheul- Tamba
Dans le département de Tamba, Bomel Diallo de la commune de Néttéboulou et Bilaly Bâ de Maka auront comme suppléants le responsables des jeunes Dembo Mané et Lala Sankaré de Koussanar. Un choix qui ne manque pas de faire grincer des dents car Lala Sankara demande que son nom soit enlevé. Elle était très en colère. Non pas parce qu’elle conteste les choix, mais parce qu’elle ne veut pas rester une éternelle suppléante, puisque lors des dernières législatives, elle était suppléante du député maire Mame Balla Lô. Le Pds a pour sa part, aligné le jeune Mamadou Ba et Diénéba Dème. A Koungheul, Yaya Sow a remporté son duel face à l’équipe de Assane Diop et Mayacine Camara. Le président a arbitré en faveur du jeune maire de Ribo Escale, puisqu’il a choisi le maire de Ida Mouride Moustapha Ndao et Aïché Mbaye. Toutefois, sa liste devra faire face à une liste dissidente menée par le maire apériste de Lour Escale.

Investitures pour le Haut conseil dans la région de Kolda
Les noms des candidats retenus pour le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) commencent à tomber. Dans la région de Kolda, nos radars ont pu capter les noms des investis à la suite de l’arbitrage du président Macky Sall. Car, à l’instar des autres localités, les mandataires n’avaient pas trouvé de consensus. Pour le département de Vélingara qui a droit à deux conseillers, c’est le maire apériste de Kandia El hadji Malick Dia et Hawa Aïdara de l’Alliance des forces de progrès qui sont retenus. Habib Sabaly et Awa Sy tous de l’Apr sont les suppléants. Pour le département de Kolda, nos radars renseignent que c’est le maire de Bagadadji Massiré Touré et la responsable apériste Mariama Diamanka, qui vont représenter la capitale du Fouladou au Haut conseil. Le Département de Médina Yoro Foulah sera représenté par l’édile de la commune de Kéréwane, Boubacar Diallo.

Abdoulaye Hann de Kanel
L’annonce du choix de Abdoulaye Hann par le chef de l’Etat dans son quota personnel comme Haut conseiller pour le département de Kanel a eu le don de susciter de vives réactions. Des populations enragées ont proférer des menaces contre Macky Sall. Considérant que le président du Conseil départemental est un transhumant, ces interlocuteurs embusqués menacent simplement de quitter l’Apr si le chef de l’Etat confirme la rumeur de plus en plus répandue. Ils ont tout de même précisé, que les choix de Bouna Kamara et Kardiel Dia, sont une inspiration du patron de l’Apr de la localité, Daouda Dia. Ces nombreux appelants, sans doute, proches du questeur ont indiqué que le maire de Waoundé représente la communauté soninké, tandis que Kardiel Dia, conseillère municipale à Orkadiéré est une proche de Daouda Dia. D’après eux, lors de la rencontre des maires, seul le choix de Abdoulaye Hann a été contesté. Il se trouve aussi que les deux suppléants : Racky Diallo et Mamadou  Demba Kane ont été choisis par le questeur Daouda Dia.