Le torchon, brûle-t-il entre “républicains“ et “socialistes“ locaux à Louga? Cette interrogation de la population trouve sa justification dans la querelle par presse interposée entre les alliés nationaux du “Benno Bokk Yakaar“. Ainsi, suite aux récentes dénégations de Samba Diaw HANNE sur l’inexistence de responsables socialistes qui auraient “transhumé“ à l’Alliance Pour la République (APR),Mame Abdoul MBAYE, Président du Mouvement “Sellal“ et non moins responsable jeunesse APR de Louga, réplique:
«Qu’il est surprenant, mais aussi étonnant d’entendre mon ami et frère Samba Diaw HANNE affirmer qu’il n’y a aucun socialiste qui ait quitté le Parti Socialiste pour rejoindre l’APR du fait d’une conviction du leadership charismatique forgée par le Maire Moustapha DIOP.
En réalité, nombreux parmi les socialistes ont été convaincus par l’excellent travail de transformation qualitative et quantitative de notre pays par le Président Macky SALL sous la conduite bienveillante de Moustapha DIOP, raison suffisante de leur ralliement à l’APR. Rien d’autre. Parmi ceux-ci on peut citer notamment Iyane, un grand responsable à Keur Serigne Louga, fief du Maire Moustapha DIOP, un autre Ass THIAM, Modou THIAM de Santhiaba Sud, SALL un agent municipal qui a librement consenti de rallier notre formation politique…tout ce beau monde a librement et objectivement fait son choix.
Mon ami Samba Diaw HANNE soi-disant responsable socialiste ne suit pas l’actualité. Et c’est tout ce qui explique les incohérences de ses dénégations par rapport aux réalités politiques au Ndiambour. Il ignorerait que même leur leader local Aminata MBENGUE NDIAYE fait un excellent travail et de manière républicaine auprès du Président Macky SALL demeure une femme de conviction. Ainsi que tant d’autres à Louga même et qui continuent en toute liberté de garder leurs convictions de socialiste. J’invite mon ami Samba Diaw HANNE à se ressaisir et à accepter de s’unir autour de Moustapha DIOP pour l’intérêt ultime, sacré et souverain des Lougatoises et des Lougatois au-delà des clivages partisans.
C’est un credo, un idéal de Moustapha DIOP que rappelle par là. Si, aujourd’hui, on tarde à poursuivre des réalisations programmées dans la période, c’est parce que la question pendante à la Justice introduite par la Ministre de l’Élevage n’a pas encore été vidée.
Mais nous espérons que sous peu cette question sera derrière nous pour l’intérêt général».
LOUGA WEB MÉDIAS

1 commentaire

Comments are closed.