L’APR accuse Thierno Bocoum d’être l’avocat du « Diable » Idrissa Seck qui est sans âme franche

Droit de réponse, lettre ouverte à Monsieur Thierno BOCOUM.
Honorable député,
Votre lettre ouverte de ce 20 Février adressée à son Excellence le Président Macky SALL a retenu mon attention par son caractère contenant les mêmes manies politiciennes qui inspirent votre mentor Mr. Idrissa SECK. Le style et le fond que vous avez utilisé démontrent une rancune et une rancœur doublées d’une même ruse unique en vous du Rewmi, cherchant toujours à mettre en mal son Excellence le Président Macky SALL d’avec la population tout en faisant mal. Pas besoin de revenir sur les points que vous y avez exposé, ils sont tous équivoques, frivoles et faux.
Ainsi, je me permets en tant que sénégalais et en tant que militant de l’APR, parmi les milliers que compte le parti, de vous adresser la mienne en guise de réponse, de plein droit pour éveiller votre conscience. Je prie qu’il en soit ainsi sachant que ceci sera quasi impossible, car je vous sais toujours vouloir être l’avocat du diable à chaque fois qu’il s’agit d’Idrissa SECK, et vous savez en âme et conscience que ce dernier est sans âme franche.
Honorable député, le charme de votre titre et votre âge si jeune devraient guider votre esprit avec foi vers une passion politique sincère qui vous honorera; et ceci, de manière juste, humble, véridique qui fera briller votre humanisme par les grâces et sacrifices que vous consentirez au nom du peuple que vous représentez. Mais vous préférez aller au charbon sans hésiter quitte à dire des contre vérités pour défendre l’indéfendable. Quelle manque de maturité de votre part ! Quelle irresponsabilité !
En se conformant à la décision du Conseil Constitutionnel pour poursuivre son mandat jusqu’en 2019, vos cœurs sont remplis de déception, de dégouts et de haine car il vous faut encore attendre 03 longues années malgré votre empressement à aller aux élections. Un coup que vous qualifiez de déshonneur, de descente au bas de l’échelle des valeurs, d’une chute dans le trou de la serrure ou de manquer le rendez-vous d’avec l’histoire. Je redoute vos emportements trompeurs en voulant faire croire que son Excellence le Président SALL, en poursuivant son mandat jusqu’en 2019 venait de servir une mauvaise leçon à la jeunesse. Vous lui exigez la démission afin de respecter sa parole. Quelle lâcheté ! Quelle fausseté de votre part ! Entre une promesse et un serment Honorable, vous savez bel et bien lequel honorer. Mais la malhonnêteté si vive qui inonde l’âme et le corps de votre mentor se reflète en vous comme la lumière du soleil sur la lune.
Entre son Excellence le Président SALL et Mr Idrissa SECK en caractère, en âme, en chair et en os, le fossé est très large. Mr SECK est arrogant, ignare, faux, malhonnête, tortueux, mesquin, hautain, rusé et combien hypocrite avec des voluptés sans aucune moralité. Ancien spermatozoïde et de futur cadavre avait-il qualifié WADE, à 56 ans il veut devenir mouride, son train de vie à l’hôtel Saint James à Paris est propre aux milliardaires alors que depuis 2004 il n’est plus aux affaires. Deal, combines et protocoles sont les jouissances auxquelles il s’adonne sans remord ni scrupule. Croyez moi, honorable Dieu aime la vérité et est toujours de ce côté. Tout ce que vous convoitez, faites-le en mettant la VERITE en avant si vous voulez la consécration. Jamais on n’entendra son Excellence Macky SALL attaquer son prochain pour le blesser dans son orgueil. Jamais on ne le verra se départir de la VERITE dans ses actes de tous les jours.
Honorable député, je sais que vos sentiments politiques n’émanent pas de votre cœur, je sais qu’aucune bonne idée ne provienne de votre esprit et que vos discours à chacune de vos sorties n´épousent pas la vérité. Cette lettre ouverte que vous avez adressée à son Excellence le Président SALL en atteste suffisamment.
Honorable député, réformez votre être avec l’appui de votre conscience car il me semble que vous ne savez plus de quoi il est question pour quelqu’un qui agit au nom du peuple. Vouloir être représentant du peuple et fripon en même temps ne rime pas. Si vous souhaitez être responsable demain, adoptez dès lors une posture d’un homme digne, honnête, juste et pieux. Les leçons de comportement que vous servez aux populations chaque jour permettront de vous qualifier demain. Ce sont ces leçons qui ont fait perdre à votre mentor Idrissa SECK toute sa crédibilité, mais aussi, ce sont ces mêmes leçons qui ont permis à son Excellence le Président SALL d’être élu. Donc les bonnes leçons mènent aux honneurs, les mauvaises à la dérive. A vous de choisir Honorable, tout dépend de ce que vous voulez.
Recevez, honorable député mes salutations chaleureuses.
Malick Wade GUEYE, Coordonnateur de Section APR/Almeria /Espagne.