L’ancien président Guinéen, Sékouba Konaté arrêté aux Etats Unis pour fraude sur près de 64000 dollars

Le commandant de la force régionale de l’Union Africaine, le général guinéen, Sekouba Konaté, a plaidé « coupable » pour « contrebande » dans un trafic de dizaines de milliers de dollars en espèces.
Il a été arrêté dans un aéroport américain en Virginie alors qu’il essayait de sortir du pays.

Le général Konaté a été président par intérim de la Guinée.

A l’époque des faits qui lui sont reprochés, il avait invoqué son immunité pour retarder l’enquête sur ces faits.

Son procès est prévu mardi prochain au tribunal d’Alexandria. Il a plaidé coupable pour contrebande de dizaines de milliers de dollars aux États-Unis. Il risque une peine de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison.

Les procureurs ont indiqué que M. Konaté a essayé de faire entrer plus de 64 000$ en cash aux Etats-Unis en 2013 depuis l’Ethiopie.

Il avait déclaré aux douaniers qu’il détenait moins de 10 000$