L’ancien « Nijaay » (oncle) de Karim Wade est dans les bonnes grâces du Palais…Bourgi dîne avec les vainqueurs

L’avocat Robert Bourgi, personnage influent de la Françafrique, a dîné dans un restaurant huppé des Almadies en compagnie de l’homme d’affaires Diagna Ndiaye, conseiller spécial du président de la République et Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. La discrétion qui a entouré cette rencontre à trois entre l’avocat parisien, longtemps émissaire officieux de l’Elysée au temps de Nicolas Sarkozy, et deux proches de Macky Sall, laisse croire qu’un dossier sensible devait être évoqué. Il serait en tout cas étonnant que l’avocat français prenne la défense de Karim Wade. Lui qui en veut à ce dernier et qui l’accuse en privé de n’avoir pas joué franc-jeu et d’avoir été un barrage entre lui et Gorgui. Actuellement en mésentente avec le président Abdoulaye Wade, ayant peu d’entrées auprès de l’entourage de Macky Sall, l’avocat parisien avait perdu “la cote” auprès des décideurs sénégalais dans le sillage de la fin du régime des Wade. Me Robert Bourgi, c’est aussi le personnage que Karim Wade avait appelé au téléphone le 23 juin 2011 pour solliciter une intervention française alors que des milliers de personnes manifestaient dans Dakar pour dire non à un projet de loi de Me Wade décidé à introduire la vice-présidence dans la Constitution.
EnQuête