Lamine Thiam se prononce sur le cas Fada : « c’est une jurisprudence politique très grave »

«Le débat sur la constitution du groupe parlementaire du PDS, est moins une question de décompte de nombre de députés, c’est un débat de légitimité. Car, la problématique qui est aujourd’hui posée à l’Assemblée nationale porte sur la remise en cause de la légitimité politique d’un parti. L’Administration de l’Assemblée nationale ou bien l’Alliance pour la République (Apr) et même l’État, sont en train de poser une jurisprudence politique très grave. Tous les observateurs politiques sont aujourd’hui surpris. C’est la première fois que ce type de débat se pose au Sénégal parce que la légitimité de création des groupes parlementaires et leur tutelle relèvent toujours d’une légitimité politique. On a tous vu ce qui s’est passé la veille du renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. Le chef de l’État qui se trouve être le président de l’Apr et de Benno Bokk Yaakaar (Bby) a réuni autour de lui tous les députés de la majorité pour leur faire part des dispositions qu’il a prises par rapport à l’organisation des renouvellements. Pourquoi, on veut refuser cette légitimité à notre parti, à Abdoulaye Wade. C’est aux partis que reviennent la légitimité de désigner qui doit être le président de son groupe parlementaire. L’article 22 et autre ne nous intéressent pas. On n’est pas dans le débat de, j’ai trois, quatre ou cinq députés avec moi. Notre groupe est d’émanation politique, sa tutelle est politique et elle est tenue par notre secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade. Quand il donne ses directives, celui qui ne les respecte pas est en rébellion ouverte. Et les actes posés le démontre, vous n’avez vu aucun membre de l’Apr dire qu’il n’est pas d’accord avec les choix de Macky Sall. Nous ne sommes pas prêts à ce qu’on fasse une OPA sur notre groupe parlementaire. L’Assemblée doit avoir une attitude très claire sur cette question. Car notre réaction dépendra de la décision qu’elle prendra».

1 Comment

  1. Lamine Thiam, je veux bien être d’accord avec toi mais réglons d’abord un premier problème. Fada et toi, vous êtes tous les deux du petit departement de Kébémer et vous êtes sur les 9 députés du pds elus sur la liste nationale. Le sine, le saloum, le boundou, la casamance, le fouta, aucune de ces régions n’a un député du pds élu sur la liste nationale au moment où le seul et petit departement de Kébémer en a deux tout simplement parce que c’est la localité de wade. Pourtant, Kébémer n’a pas apporté et n’a jamais apporté plus de voix que les autres departement au cours des differentes élections. N’est ce pas là une preuve du népotisme ? On verra si aux prochaines élections, vous réussirez à faire gagner le pds à vous seuls.

Les commentaires sont fermés.