L’ambassadeur Paganon remet ça : « je ne pense pas qu’il y ait un seul Sénégalais à avoir pensé à l’acquittement de Karim»

Il avait laissé entendre que la condamnation de Karim Wade était une évidence. Et sur l’abandon par Macky Sall de son projet de réduire son mandat de 7 ans à 5 ans, il semblait donner raison au chef de l’État d’avoir suivi l’avis du Conseil constitutionnel. Même avec le recul, l’ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Félix Paganon, maintient ses propos. Il dit rien ne regretter.

« Je ne retire pas un mot de ce que j’ai dit, a déclaré le diplomate qui est en fin de mission à Dakar. Je n’ai fait que dire que Karim Wade croyait lui-même en sa condamnation. Je n’ai rien inventé, je ne pense pas qu’il y ait un seul Sénégalais à avoir pensé à l’acquittement de Karim Wade. »

Au sujet du mandat présidentiel, Paganon assume également. « Je me suis borné à dire une évidence. C’est le fonctionnement des institutions, on interroge la plus haute autorité judiciaire qui donne son avis et le pouvoir exécutif se range à cet avis. Je ne dis pas qu’elle a eu raison ou tort. »

1 Comment

  1. JE CROIS QUE COM L AVOCAT DE KARIM SIRE CLEDOR L AVAIT DIT BEAUCOUP DE JOURNALISTES SE SONT TROMPE SUR LA SIGNIFICATION DES PROPOS DE PAGANON.IL VOULAIT DIR VU LE DEROULEMT SINGULIER DU PROCES DE KARIM CELA NE POUVAIT QUE SE TERMINER PAR UNE CONDAMNATION.KARIM MEME L AVAIT DIT.UN PSEUDO PROCES POUR CONDAMNER DES INNOCENTS

Les commentaires sont fermés.