L’Afrique derrière à Lamine Diack…La CAA lui manifeste son soutien total devant une telle adversité

La Confédération africaine d’athlétisme (CAA), dans un courrier signé de son président le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum, apporte son soutien à l’ancien président de l’IAAF Lamine Diack, mis en examen dans le cadre d’une affaire de dopage.

’’Nous manifestons toujours notre fidélité, notre affection et notre soutien total au président Lamine Diack qui s’est dévoué corps et âme pendant plusieurs décennies pour servir cette noble discipline aussi bien au plan continental qu’au plan mondial. Les valeurs morales que nous lui connaissons ne pâtiront guère de notre confiance et de notre foi en sa personne’’, rapporte le courrier publié sur le site de la CAA.
Le président de la CAA, élu vice-président de l’IAAF en août dernier, appelle à ’’l’unité, au calme et surtout à la sérénité devant cette douloureuse épreuve’’.

Il invité à ’’mettre en relief les valeurs qui font le ciment de notre famille : unité-solidarité et fraternité’’.
« Ces valeurs, qui nous ont été en grande partie inculquées par notre cher Président Lamine Diack se justifient aujourd’hui plus que jamais et doivent guider notre conduite devant cette adversité sans précédent’’, mentionne le courrier.

Le document relève que ’’sans préjuger des éléments de l’enquête en cours – toutes les personnes citées bénéficient totalement de la présomption d’innocence’’.
Lamine Diack, ancien président de l’IAAF (1999 à 2015), a été mis en examen début novembre par la justice française ’’pour corruption passive et blanchiment aggravé’’.
Suspendu provisoirement comme membre honoraire du CIO, il a démissionné de ce poste.