L’AFP met en garde le PDS et le FPDR…L’opposition tente de dicter sa loi à la justice du Sénégal

Le Comité stratégies et actions de l’Alliance des forces de progrès encourage l’Etat à «continuer de poser les jalons de la bonne gouvernance, en restant intransigeant sur la reddition des comptes, le respect du bien public et des institutions de la République». Les camarades de de Moustapha Niasse trouvent qu’«il est inconcevable qu’une association, fût-il le Pds ou un prétendu front patriotique, tente de dicter sa loi à la justice de notre pays, en mettant en avant une propagande maladroite, sans prégnance sur les populations, pour assouvir des ambitions en porte-à-faux avec l’intérêt général». Selon ces progressistes, «force devra rester à la loi, en toutes circonstances, pour garantir la stabilité et la sécurité du Sénégal».