L’Affaire Aïda Mbodji menace de paralyser l’Assemblée Nationale…Si elle n’est pas reconnue comme présidente…

Le Cadre de concertation de l’opposition menace de bloquer la tenue de toute séance plénière de l’Assemblée nationale si le groupe parlementaire dirigé par Aïda Mbodj n’est pas reconnu par l’institution parlementaire dirigée par Moustapha Niasse. En conférence de presse organisée hier, jeudi 22 octobre, au siège du parti Rewmi, les leaders de ce cadre ont ainsi annoncé des manifestations dans l’hémicycle mais aussi sur la place Soweto. Le Cadre de concertation de l’opposition regroupe le Parti démocratique sénégalais (Pds) de Me Wade, Rewmi d’Idrissa Seck, Bokk Gis Gis de Pape Diop, l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé et le Fsd/Bj de Cheikh Bamba Dièye