La société civile contre le HCCT de Macky Sall…le M23 « Mackyllé » se positionne

La décision du chef de l’État de créer un Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) au Sénégal ne fait l’unanimité au sein des dirigeants de la société civile sénégalaise.

Interpellés par nos confrères de Sud quotidien sur les modalités de création de cette institution, son utilité dans le contexte actuel du pays marqué par des crises au sein des secteurs comme la santé et l’éducation, son format (80 conseillers élus pour 40 nommés) et son régime indemnitaire ou salarial, les responsables de ladite société ont fait état de diverses appréciations. Par exemple, pour Aboubacry Mbodj de la Raddho, «la création de cette institution est contraire à l’engagement de la gouvernance sobre et vertueuse qu’avait pris le chef de l’État».

Une position qui n’est guère éloignée de celle de Mamadou Mbodj du M23, pour qui «il y a des priorités dans la santé et l’éducation qui méritent les efforts de l’État plus que la création de cette institution qui n’apportera pas grand-chose».