La riposte salée de Cissé Kane Ndao à L’APR…La guerre à distance

REPONSE A MALICK WADE GUEYE, COORDONNATEUR DE SECTION APR/ALMERIA / ESPAGNE

Cher Monsieur Gueye,

Je m’honore de votre attention marquée par l’article que vous avez daigné consacrer à ma modeste personne.

Je n’y ai vu cependant aucun contre argument concernant les faits de vol, détournement, et violations de la loi que je soulève et qui sont l’œuvre de Macky Sall, ou de ses protégés!
Je vous renvoie à la lettre réponse que j’avais envoyée à un certain M. Dieng pour lui expliquer mes intentions concernant la délicate attention que j’avais pour Maréme en ce moment là, inspirée par les actions que moi, personnellement, j’attends de lui.

Je n’ai pas inventé les rapports de l’OFNAC et de l’ARMP, je n’ai pas nommé non plus les repris de justice, Moustapha Fall Che et El hadj Seck Ndiaye Wade, je n’ai pas signé le décret offrant notre pétrole à Aliou Sall, je n’ai pas non plus signé le décret limogeant Nafi Ngom Keïta, et ce n’est pas moi qui avais déclaré en 2012, que je ne protégerai personne, et qui me retrouve quatre ans plus tard à nettoyer les scandales derrière les voleurs que j’ai promus.

Ce n’est pas moi qui ai nommé le directeur du COUD qui en un laps de temps s’est illustré de si fort belle manière, en construisant un château dans son hameau natal, après s’être payé le luxe de virer le DRH de son service, Monsieur Fallou Diakhaté, parce qu’il n’avait pas voulu se faire le complice du pillage éhonté du COUD, débusqué par l’OFNAC.

Je n’ai pas non plus voyagé avec un homme interdit de sortie du territoire national dans mon avion personnel, après avoir déclaré que son dossier comme celui des autres fossoyeurs de la République était sous mon coude.

Je ne suis pas non plus un ancien locataire qui, en 6 ans  de pouvoir, me suis retrouvé avec un patrimoine de 9 milliards avec comme seule justification avoir bénéficié des largesses de Me Wade.

Enfin, cher Monsieur Gueye, ne passez pas votre frustration sur moi, en faisant par la même occasion de ma modeste personne le moyen d’attirer l’attention de Macky sur vous. Je sais bien que le premier comité APR de Fatick a été monté par vos soins, en présence de Mbaye Ndiaye sous une fine pluie, avec la participation historique de Macky lui-même, le 8 aout 2009 !

Aujourd’hui qu’ils vous ont oublié et que vous vous battez si loin de notre pays pour vivre, je vous suggère de revenir à la raison, et de vous faire votre religion qu’ils vous ont laissé tomber, comme ils ont trahi la confiance du peuple sénégalais.

Quand vous serez peut être, je vous le souhaite ardemment,  élu député et que vous mettrez les pieds à nouveau au Sénégal, vous constaterez par vous-même combien ils sont désormais honnis, Macky et sa clique!

Et vous constaterez ce que le Sénégal, votre pays, notre pays, est devenu grâce à Macky : un cimetière de la dignité, un mausolée de l’honneur ! Fouleu est mort, Fayda en apprenant la nouvelle est tombé en syncope, Ngor a eu une crise cardiaque et Diom a préféré l’exil, pour ne pas rencontrer Gatié, tandis que Diam prenait possession de notre pauvre pays, et que Badolo s’installait aux commandes!

Il avait bien raison, l’ancien, Me Wade, quand il disait qu’  « on ne confie pas une maison en construction à une entreprise de démolition » !

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R

1 Comment

  1. A bien y regarder, c’est la presse des 100, appendice obligatoire des légionnaires qui a failli à sa mission. Si elle avait réussi comme planifié, aucun sénégalais ne devait voir le vol que les légionnaires sont venus réussir de sa poche. Il s’agissait de crier aux voleurs sur des citoyens honnêtes pour se faire croire comme totalement différent. Et ensuite le vol organisé devait se produire sans que les légionnaires, préalablement peints en honnêtes gens, ne soient soupçonnés. Mais voilà, la presse des 100 a failli dans sa peinture des légionnaires et dans son lavage de cerveaux des sénégalais.
    Résultat ? La dictature devient obligatoire pour Macky. Le peuple ne devait pas comprendre pour qu’il règne en paix. Malheureusement le peuple comprend. Alors, Macky va faire souffrir et le peuple qui comprend sans se soumettre, et ceux qui s’échinent à faire comprendre au peuple.
    A la tête des légionnaires, il impose la complicité, qui devient « devoir de réserve » ou « devoir de ne pas divulguer des secrets d’état ».
    Mais attention, il n’impose pas la complicité dans le vol (qui est une marque déposée pour eux), il impose la complicité dans les titres médiatiques pour le lavage des cerveaux des sénégalais, ou pour l’omerta sur leurs agissements. C’est comme dans la mafia. Vous la rejoignez, ou vous vous taisez, ou vous aurez choisi une balle dans la tête. En mode plus soft, chez nos légionnaires, cela donne: « Soit vous nous rejoignez, soit vous la bouclez, sinon nous allons vous pourrir la vie ».

Les commentaires sont fermés.