la Présidence est devenue une annexe de l’Apr et le Pse est un copier-coller qui ne va pas fonctionner

Moubarak Lô, le leader politique, nouvel allié d’Idrissa Seck estime que le régime du Président Macky Sall est truffé de slogans que la pratique quotidienne vide de tout leur sens. Ce qui est visible, selon l’invité du Grand Jury, c’est que la Présidence est devenue une annexe de l’Apr et que le parti est désormais plus important que la patrie. Pire, dit-il, « c’est les amis avant la patrie ». Moubarak Lô de déplorer que les « fonds politiques chiffrés en milliards soient utilisés » pour régler les questions de transhumance. « Ceci, regrette-t-il, développe la corruption, la concussion… » Une manière subtile de critiquer le Président Macky Sall qu’il accuse d’avoir le défaut de toujours prendre des décisions à la va-vite. La dernière décision de son ancien collaborateur de changer, pour la cinquième fois, de directeur de Cabinet, ne l’’agrée point. L’ancien DC adjoint s’étonne et déclare, connaissant l’homme, « qu’il y en aura peut-être d’autres encore. »
« Le directeur de cabinet, dit-il, c’est le premier collaborateur du Président de la République. Je ne pense pas qu’on puisse avoir 7 hommes de confiance. Il ne prend pas la peine de penser ses décisions avant de choisir. Ceci ne se passe dans aucun pays au monde. Il aurait dû prendre un DC qui puisse l’aider à gérer les dossiers de l’Etat comme il faut. Un DC doit être un cadre de l’Etat et non un politique! »
Revenant au Pse, Moubarak Lô juge qu’il s’agit juste d’un copier-coller et qu’il n’a pas été fait de manière interne. « On aurait pu donner le même programme au Ghana. C’est du copier-coller. Si des réformes profondes ne sont pas faites, le Pse ne va pas fonctionner… »