La Police au Bureau Politique du Parti Socialiste : Le sauve-qui-peut général…La tête de Tanor réclamée

C’est le sauve-qui-peut à la Maison du Parti socialiste où les partisans de Khalifa Sall et ceux de Tanor s’affrontent à coups de pierres et de jets de sables. Au moment où ces lignes sont écrites la situation a tellement dégénéré que les forces de l’ordre ont dû intervenir avec vigueur. Des grenades lacrymogènes sont en train d’être envoyées et même les reporters ont dû escalader le mur de clôture pour échapper à la furie des socialistes. Des renforts de la police sont d’ailleurs arrivés pour évacuer tout le monde, en particulier le Secrétaire général du parti, Ousmane Tanor Dieng. Celui-ci est sorti, escorté par le police sous les huées des jeunes.

1 Comment

  1. KHALIFA SALL FUIT LES DEBATS ETIL SE CACHE DERRIERE DES NERVIS ,DES JEUNES PAYES ,DES JEUNES GONFLES CONTRE POUR ATTAQUER AVEC VIOLENCE SANS UN DEBAT D’IDEES .

    VRAIMENT KHALIFA SALL A MONTRE DES LIMITES .

    QUI A VU UNE SEULE FOIS KHALIFA SALL DEBATTRE AVEC QUELQU’UN A LA TELEVISON ?

    LE PS DOIT PORTER PLAINTE CONTRE CES NERVIS POUR VOIR CLAIR .

    UN HOMME DOIT CONVAINCRE A TRAVERS CES IDEES MAIS A TRAVERS LA VIOLENCE .

    KHALIFA SALL EST AUSSI DERRIERE CERTAINS ENSEIGNANTS ET LES DEMANDER D’ALLER EN GREVE POUR AUMENTER LA TENSION CONTRE L’ETAT.

    UN HOMME DIGNE DOIT AVOIR LE COURAGE LES YEUX SUR LES YEUX ET DIRE CE QU’IL VEUT ,MAIS SE CACHER DERRIERE DES JEUNES RECRUTES PAR LES MAIRES DE TAXAWU NDAKARU.
    BAMBA FALL SA PLACE N’EST PAS DANS LA POLITIQUE PARCEQUE IL N’A PAS D’IDEES ET TOUT L’A VU AVEC SES NERVIS ET JEUNES QUI NE SONT PAS DANS LE PARTI SOCIALISTE .
    KHALIFA SALL DOIT FAIRE UNE DECLARATION PUBLIQUE POUR DENONCER BAMBA FALL

Les commentaires sont fermés.