La PLADH pour la dissolution du conseil constitutionnel et la libération immédiate de Karim Wade

En réunion d’urgence sur la situation politique et sociale marquée par le reniement du Président Macky Sall, la Plateforme africaine pour la défense des droits de l’homme (Pladh) a vivement regrettée la décision prise par le Chef de l’Etat. Cette décision est une trahison à l’endroit du peuple sénégalais. Par conséquent, la PLADH appelle ce même peuple à invalider le projet de référendum que le président va les soumettre à l’occasion du scrutin prévu le 20 mars en votant pour le « NON ».

La PLADH va d’ailleurs mener une campagne dans l’ensemble du territoire pour que cette mascarade politique de Macky Sall ne puisse passer. En tout cas si le NON remporte sur le OUI, le Président Macky Sall saura le message que le peuple lui a adressé.

Par ailleurs pour une stabilité durable dans le pays, la PLADH demande la dissolution du Conseil Constitutionnel qui, à l’avenir, risque de plonger le pays dans le CHAOS. Car cette institution est devenue impopulaire aux yeux des sénégalais. Après 2012, le conseil vient de remettre ça en 2016 avec Macky.

La PLADH, en lieu et place, propose que cette institution soit remplacée par un Conseil Constitutionnel Indépendant (CCI) dont les membres ne seront pas choisis par le Chef de l’Etat, mais par le conseil supérieur de la magistrature pour un mandat de deux ans. Ceci pour garantir l’indépendance des sages du conseil et éviter la manipulation répétée des Chefs de l’Etat. Nous devrons œuvrer pour éviter ce qui est arrivée dans certains ps de la sous région.

La PLADH, a demandé, enfin, la libération immédiate de Karim Wade suite à l’avis du Groupe de Travail des Nations Unis, car Macky Sall a utilisé l’AVIS du Conseil Constitutionnel pour se renier et se maintenir au pourvoir jusqu’en 2019. Il doit sans, attendre faire, faire de même avec l’AVIS du groupe de travail pour libérer Karim Wade, car le Sénégal a ratifié la convention des Nations Unis

Le Président de la PLADH

2 Comments

  1. VOUS REVEZ NI ETRE COHERENT ,NI CREDIBLE ET OU EST LE CAS DE KARIM WADE SUR TOUT CA

  2. BRAVOS ONG VOUS ETES UTILE POUR L AFRIQUE DONT CERTAINS DE SES DIRIGENTS ONT DES VELEITES DE DICTATURES.IL EST FACILE EN AFRIQUE COM C EST LE CAS AVEC MACKY SALL DE MANIPULER SA JUSTICE POUR EMPRISONNER SES CONCURANTS POLITIQUES.COMMENT MACKY PEUT IL DEFENDRE QUE L AVIS DES NATIONS UNIS SUR KARIM WADE NE LE LIE PAS MAIS L AVIS DE SES PANTINS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL LE LIE QUAND IL LUI PERMET DE TROUVER UNE PIROUETTES POUR SE RENIER ? DONC BRAVOS A TOUS LES HOM ET FEM EPRIS DE JUSTICE DE DEMOCRATIE ET DE PAIX

Les commentaires sont fermés.