La ligue des Masses soutient Abdoul Mbaye privé de liberté

La Ligue des Masses(LM)  dénonce vigoureusement l’illégalité de l’assignation à résidence du Président Abdoul Mbaye

La Ligue des Masses (LM) dénonce vigoureusement l’illégalité de l’assignation à résidence du Président Abdoul Mbaye, privé de force de sa liberté la plus absolue de mouvement et de sortie du territoire sénégalais.

Pour la Ligue des Masses(LM), cette interdiction irrégulière porte une atteinte grave à la liberté de circulation dont doit jouir pleinement Monsieur Abdoul Mbaye en tant que citoyen libre et exemplaire. Or, cette mesure abusive et arbitraire viole ouvertement la constitution sénégalaise, la charte africaine des droits de l’homme et la déclaration universelle des droits de l’homme. Pis, la Ligue des Masses (LM)  comme l’ensemble des populations s’interrogent sur le fondement réel de tels agissements mégalomanes du système en place.

Par ailleurs, la  Ligue des Masses(LM)  note et constate que ce régime aux abois est en réalité paniqué par la montée en puissance du Président Abdoul Mbaye qui ne cesse de conscientiser les populations sur la situation sénégalaise à vau- l’eau. Et, malgré les actes de provocation et d’intimidations du pouvoir policier qui est toujours dans sa dynamique de fabriquer des infractions imaginaires à coller à ses opposants, le Président Abdoul Mbaye reste serein et ne se détourne aucunement de son engagement et de sa mission noble, d’ouvrir les yeux de masses laborieuses sénégalaises. De facto, la ligue de Masses regrette, condamne et demande sans condition, la levée immédiate de cette séquestration à domicile qui ne repose sur aucun fondement légal.

Ipso facto, la Ligue des Masses(LM), déplore l’oppression systématique et le bâillonnement permanent des responsables de  l’opposition démocratique et républicaine sénégalaise  et des membres de la société civile qui usent de leur droit de s’opposer et de manifester. La Ligue des Masses désapprouve ce viol continu des libertés fondamentales, ce recul démocratique et  cet affaissement de l’Etat de droit en cours au Sénégal par le régime en place qui excelle dangereusement dans les pratiques liberticides à l’encontre du peuple sénégalais épris de paix, de justice sociale et de dignité humaine.

Enfin, la Ligue des Masses (LM) lance un appel solennel à l’ensemble des forces vives du pays à se mobiliser pour défendre les acquis démocratiques et de s’opposer aux violations récurrentes des droits humains de manière générale  tout en se regroupant en une seule synergie autour du Président Abdoul Mbaye  qui incarne des valeurs sûres et multidimensionnelles garantissant un Sénégal prospère et démocratique.

Le 08 octobre 2016

Pour la Ligue des Masses(LM),

Le Secrétaire général