La lettre de suspension de Ousmane Sonko rendue public par le Syndicat…Qui menace

Le Syndicat autonome des impôts et domaine (Said) dit avoir parcouru, avec «indignation», la lettre en date du 25 juillet 2016 du Directeur général des Impôts et des domaines portant décision de suspension de fonction de Ous­mane Sonko, inspecteur principal des Impôts et des domaines, en service à la Direction du Contrôle interne de la Dgid en qualité de contrôleur interne.
Le Said, jugeant «lapidaire» la lettre, révèle son contenu.  «Mon­sieur Ousmane Sonko, ins­pec­teur des Impôts et des domaines, matricule de solde 604.122/I en service à la Direction du Contrôle interne de la Direction générale des Impôts et des domaines, objet d’une procédure disciplinaire, est suspendu de ses fonctions. Il conserve, pendant le temps de sa suspension, le bénéfice de son traitement. Le directeur du Contrôle interne et le directeur de l’Admi­nistration et du personnel de la Direction générale des Impôts et des domaines sont chargés de l’exécution de la présente décision qui prend effet à compter de la date de signature…», lit-on dans un communiqué.

Le Said a déposé un préavis de grève pour s’insurger contre cette mesure.

1 Comment

  1. ALORS ATTENDEZ D’UN COMPLOTS DES INSPECTEURS POLITISES CONTRE L’ETAT DU SENEGAL .
    LE MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DOIT INTERVENIR POUR REGLEMENTER LE MILIEU .
    CES GENS INSPECTEURS DES IMPOTS ET DOMAINES VONT CREER DES CONFLITS DANS CE PAYS .
    CE PETIT GROUPE VEUT COMPLOTER CONTRE LE SENEGAL ET JE NE SAIS QUI SONT DERRIERE EUX .
    POURQUOI N’A PAS PARLE AVANT ? ET POURQUOI MAINTENANT ?
    TOUS CES SCANDALES QUI SONT PASSES A TRAVERS SES YEUX DURANT TOUTES CES ANNEES SANS PIPER UN MOT .
    DEPUIS LA DECOUVERTE DU PETROLE ET DU GAZ ,CES PETITS GROUPES S’AGITENT ,JE NE SAIS PAS AU COMPTE DE QUI .
    REGARDER CE GRAND AFFAIRISTE ABDOULAYE MBAYE QUI AVAIT CREE UN GROUPE D’AFFARISTES AVANT ET APRES QU’IL ETAIT PREMIER MINISTRE .
    VRAIMENT LE PAYS EST EN DANGE ,IL FAUT LES METTRE A LEUR PLACE .

Les commentaires sont fermés.