La jeunesse socialiste rejette la proposions de Tanor…Non aux législatives avec Benno Bokk Yaakar

Le souhait émis par Ousmane Tanor Dieng d’aller  en coalition avec Benno Bokk Yakar,  n’agrée tous les militants   des Vert. Parmi  les militants qui  ne partagent  pas   cette idée  figure en bonne place, le  coordonnateur de la Jeunesse pour la démocratie et  le socialisme (Jds), Babacar Diop. «Le mieux est de travailler pour la mise en place d’une liste composées des forces gauches, des forces progressistes, des forces qui  souhaitent une alternative politique » a proposé M Diop dans  un entretien qu’il a accordé au  journal « Grand  Place ». Il a indiqué « qu’il n y a  pas une seule voie au Ps ».

Toutefois, il reconnait, à Ousmane Tanor Dieng, en sa qualité de Secrétaire général  national du Ps, le droit d’émettre une proposition qui peut susciter des  débats au sein de la formation politique de Senghor. Le coordonnateur de la Jds a fait une analyse  globale  de la situation politique au Sénégal, u sortir du référendum. Et de son  constat, «Il y a une rupture entre le peuple et la classe politique ». D’après lui, le référendum a montré que «70% des Sénégalais se sont se sont détournés de la politique avec ses hommes qui en sont les acteurs ». Pour corriger cette situation, il a estimé que la politique doit cesser d’être ce qu’elle a été jusqu’ici. «Fondamentalement, la politique doit dépasser   le  paradigme comme enjeu de pouvoir pour devenir en fin une politique comme enjeux de transformation sociale… », a estimé le  jeune socialiste.