La Jeunesse émergente pour la réélection de Macky monte au créneau…

« O prince vous mourrez mais votre État doit être immortel. »  Cette célèbre assertion tirée de Bossuet est à méditer par tous les hommes politiques. En effet le destin des grands hommes c’est d’être porteurs de rêve, d’impulser des générations et de ne point s’ériger en anti destin. Pour  cela il faut une rétrospective, une analyse des erreurs du passé et une volonté manifeste d’avoir des lendemains meilleurs. Un homme politique ne peut être porté au panthéon des sommités que s’il parvient à mettre sur les fonts baptismaux un programme novateur pour sortir son peuple de l’ornière. Comme le souligne Michelet ‘’ Celui qui voudra s’en tenir au présent, à l’actuel ne comprendra pas l’actuel’’. Par essence un homme politique ne peut s’appesantir seulement  sur les problèmes conjoncturels mais par œuvre créatrice d’emplois et de richesses doit penser à la prochaine génération

Après  l’échec  ou une réussite faible  de plusieurs plans de développement visant à propulser le Sénégal vers l’émergence aujourd’hui le constat reste unanime, tous ces programmes qui ont engloutit des milliards n’ont pas abouti aux résultats escomptés. Ce diagnostic  préliminaire approfondi sans aucune complaisance a permis  au président de la république par le biais d’un cabinet étranger  à mettre sur pied le PLAN SENEGAL EMERGENT.

Ce présent plan décline une vision  optimiste, réaliste et humaniste qui est : « un Sénégal émergent en 2035 avec une société solidaire dans un état de droit ».

Cette vision est animée par trois axes stratégiques qui vont  être effectives  au cours de ces deux décennies à venir :

  • Une transformation structurelle de notre économie à travers la consolidation des moteurs actuels de la croissance et le développement de nouveaux secteurs créateurs de richesse.
  • Une amélioration significative des conditions de vie des populations, une lutte plus soutenue contre les inégalités sociales.
  • Le renforcement de la sécurité, de la stabilité, de la protection des droits et libertés et de la consolidation de l’état de droits.

De ce fait, ayant constaté une mauvaise appropriation, un manque criard d’information et de compréhension de la part des sénégalais ; un groupe de jeunes, engagé, déterminé et patriote a décidé de mettre en place un mouvement politique dénommé JERM (Jeunesse Emergente  pour la Réélection de Macky Sall).JERM s’est appropriée le PSE en étant une de ces sentinelles, en participant à sa vulgarisation et à son appropriation au près des masses. Pour ce faire le mouvement décline les objectifs suivant :

  • Promouvoir le PSE
  • Lutter contre les facteurs de risques du PSE qui se présentent comme étant des obstacles pour sa réalisation.
  • Réélire le président de la république Macky Sall afin de pouvoir garantir la pérennité du PSE.

« L’intérêt individuel divise alors que l’intérêt général mobilise »

ENSEMBLE SEMONS LA GRAINE DE L’EMERGENCE