La députée Rama Diatta en colère : « L’état de l’université ne va pas…Et les entreprises ont peur de venir »

RAMA DIATTA, DEPUTEE DE ZIGUINCHOR : «Tout est urgent. Rien ne va à l’université AssaneSeck. Des entrepreneurs gagnent des marchés de constructions pour ensuite faire ce qu’ils veulent sans qu’il ait un suivi. C’est anormal ! Des lenteurs dans la livraison des infrastructures sont déplorables d’autant que l’autorité contractante respecte son engagement financier. Quand un entrepreneur installé à Dakar gagne un marché pour ensuite procéder à la sous-traitance, c’est un problème. Ça ne marche pas. Ils évoquent toujours les problèmes de sécurité. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités. Les entrepreneurs ne sont pas compétitifs. Il y a un laisser-aller total. Il faut que ces entrepreneurs soient sanctionnés pour le retard de livraison des infrastructures qui durent des années. L’état de l’université ne va pas. Ce que je déplore

Source Sud