La coalition Jubanti au chevet d’Aïda Ndiongue : « elle est victime de l’acharnement de…Macky »

Le Bureau National de la Coalition «Jubanti Sénégal» s’est réuni ce samedi 20 Août 2016 afin d’examiner l’Affaire Aïda NDIONGUE.

Communiqué La Coalition se joint à cette vague d’indignations qu’a suscité la condamnation de Mme Aïda NDIONGUE par la Cour Suprême. Aujourd’hui, tous les «goorgorlous» sont menacés par ce régime qui s’acharne sur des citoyens qui se sont fait tout seul. Mme Aïda NDIONGUE n’a jamais occupé des fonctions administratives. Son cas n’entre pas dans le cadre défini par la Loi 81-54 du 10 juillet 1981 créant la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Mme Aïda NDIONGUE n’a jamais été ni ordonnatrice de dépense, ni administratrice de crédit encore moins comptable d’une structure d’Etat. Ainsi, nous dénonçons cette théâtralisation de la traque orientée des biens supposés mal acquis. La vérité c’est que la lutte contre la corruption a été abandonnée par les autorités depuis le limogeage de Mme Nafy NGOM KEITA et le classement sans suite des plaintes déposées contre des proches du Gouvernement. Ceci est aussi confirmé par le refus des plus hautes autorités du pays de s’acquitter à la déclaration de leur patrimoine. En somme, nous estimons que Mme Aïda NDIONGUE est victime d’acharnement d’un pouvoir qui a échoué dans sa lutte contre la corruption.

BUREAU JUBANTI SENEGAL/ CONTACT : 77 536 29 67

2 Comments

  1. Elle s’est entêtée à refuser de rejoindre l’APR. Or la CREI, et toute la justice de Macky, jusqu’à sa cour suprême, n’est qu’une machine à forcer à la transhumance. Racine Sy allait subir le même sort. Quel est le sénégalais qui ne se souvient pas des titres de la presse de Macky, lorsqu’elle était lancée contre Racine ? Qui a oublié qu’il a été accusé d’être presque un prête nom de Wade, que les bénéfices du King Fahd sont partagés avec Wade ? Qui ne se souvient pas des menaces de Youssou Ndour de reprendre le King Fahd à Racine ? Qui ne se souvient pas de la colère feinte de Macky sur la mauvaise climatisation du King Fahd ?
    Mais Racine, lui, s’assied sur son honneur et alla rejoindre l’APR. La machine fut arrêtée nette.

Les commentaires sont fermés.