La Cojer accuse Aly Ngouille Ndiaye de « tuer » l’APR à Dahra…

Aujourd’hui ; le constat est général, toute la population de Dahra est consternée par la mauvaise gestion de la municipalité. En effet, bientôt  la fin du mandat de l’équipe municipale actuelle et pourtant aucun acte concret n’a toujours pas été posé. Je dirai même que la ville de Dahra est dans une logique de régression extraordinaire. A noté que, du côté du sport, notre cher ASC Dahra est relégué. L’éducation souffre,  les professeurs et les  élèves ont fini par s’habituer du manque de circonspection  que le maire et son adjoint leur  ont infligé. La recrudescence des cambriolages, des agressions et des violes hante de plus en plus le sommeil des dahrois, d’autant plus que  la ville est plongée chaque soir dans une obscurité totale, une situation  qui  me rappelle l’âge de la pierre taillée. Tout dernièrement vous êtes témoin de la dilapidation des terres que l’équipe en place continue de mener. Cette  gestion catastrophique qui nous conduira au bord du gouffre et qui doit interpeller tout un chacun de nous car n’oublions pas l’avenir et le devenir des générations sont entre nos mains.

Tous ces amèrement que nous endurons ne relèvent que des conséquences que le plus grand lobbyiste nous a imposé lors des élections locales. Le ministre de l’industrie et des mines est coupable de cette gestion désastreuse dans notre localité. Aujourd’hui, on  constate que la population est plus que contrariée des agissements du maire toujours absent et d’un adjoint au maire qui ne sait où apposer sa signatures sur les extrait de naissance et plus grave encore, qui ne sait pas comment voter. Cela montre à quel point le ministre manque de  considération à notre commune. Désavouant ses hommes qui ne parviennent même pas à réunir 10 femmes dans la commune, Aly Ngouille Ndiaye achète l’enseignant de l’université de Gaston Berger, Moussa Sow pour nous l’imposer. Voici un responsable qui devait prendre son courage à deux mains pour donner une orientation politique à notre ville au lieu de nous chanter dans tous les toits les ancêtres du ministre. L’homme  a vendu  sa dignité et  reste  à longueur de journée à mentir à tort et à travers dans les rues de Dahra. En effet il affirme être revenu des USA sous les ordres du président de la république afin de travailler au côté du ministre des mines. Je rappelle à moussa sow, le cinéaste de profession, qu’il avait affirmé que c’est ce même ministre par le jeu des lobbyings, qui l’avait empêché de figurer dans le consul de l’ambassade du Sénégal aux USA. Je demande à l’enseignant Moussa Sow de dire aux gens comment il a trahi le PCA au port autonome de Dakar par et président du conseil départemental de Linguère Maitre Amadou Ka pour aller travailler avec le ministre. J’avais fait même la présentation à ces deux personnes. Mais Maitre Amadou KA, en homme d’état n’a jamais cherché à comprendre pourquoi Aly Ngouille Ndiaye. Comment une personne que le président de la république à demander de revenir au Sénégal peut supplier un  ministre  pour une nomination au près du chef de l’Etat ?

Il doit aussi donner des  explications auprès de la population pourquoi il est réellement revenu car nous tous nous  le savons. Le parti APR n’accepterait plus  ces agissements, ces achats de conscience ; surtout que ces gens sont   militants de l’APR. Qu’il éclaircisse à la population de  tout cet argent qu’il a reçu. J’interpelle l’ensemble des responsables du parti au plus haut niveau sur cette affaire.

Bref j’interpelle la population de Dahra sur deux questions: comment un ministre maire qui a failli perdre des élections dans sa propre commune peut prétendre nous chercher des responsables ? Ne chercherait –il pas a tué cette ville tant envié par les autres ?

Le temps des lobbies est révolu dans le département de Linguère. Nous ne sommes pas des moutons qu’on achète  ni des ignorants qui restent bouche bée.

El hadji sow

Membre COJER de la commune de Dahra