La belle-fille de Diouf échappe à une sauvage agression…Un homme armé d’une barre de fer a fait irruption…

Le pire a été évité de justesse ce mercredi à la Gueule Tapée, où une dame a failli être attaquée à coup de barre de fer. Et la victime de cette affaire n’est autre qu’Alisa Levin Diouf, épouse de Habib Diouf, fils de l’ancien chef d’Etat, Abdou Diouf.
C’est une plainte pour violences et voies de fait, menace à l’aide d’une arme blanche que la belle-fille de l’ancien Président Abdou Diouf a déposé sur la table du commissaire Bodian de la Médina. Une plainte qui a été suivie de l’arrestation du jeune Papa Idrissa Ndiaye, un étudiant en électricité-informatique au lycée technique de Delafosse, qui est venu à la rescousse de sa mère, armé d’une grosse barre de fer.
Dans sa plainte, la dame a expliqué que ce 16 septembre, elle se rendait à SOS Médecin pour une consultation. Mais une fois sur place, dit-elle, elle a eu un problème de stationnement de son véhicule. Toutes choses qui font qu’elle s’est garée sur le trottoir, à côté d’un autre véhicule. Mais le hic, c’est que le trottoir en question fait face à une maison occupée par une dame et sa famille. Tout de suite après, elle a été interpellée par la dame en question qui lui a intimé l’ordre de déplacer son véhicule. Mais pour toute réponse, madame Diouf a refusé de s’exécuter au motif qu’un panneau de signalisation lui interdisait le stationnement. Il s’en est alors suivi une querelle au cours de laquelle la dame a appelé ses enfants à la rescousse. C’est sur ce, que l’un des fils de la dame, raconte toujours la belle fille de l’ex-Président, a rappliqué armé d’une grosse barre de fer. « Il a menacé de casser mon pare-brise et de m’asséner un coup », a dit la plaignante dans sa plainte, non sans indiquer qu’elle était très paniquée. A l’en croire, il a fallu l’intervention d’un riverain, pour calmer le jeune homme qui était décidé à en découdre avec elle. Mais auparavant, elle a pris la précaution de filmer le jeune homme et son arme blanche à la main, pour le servir comme preuve à la police.
« Elle a traité ma mère de sorcière »
Une version qui a été balayée d’un revers de main par la dame Marième Sarr et son fils. Ce dernier qui avoue être sortie de la maison avec une barre de fer, pour venger sa mère qui a été traitée de sorcière par madame Diouf. Il a ainsi expliqué qu’il avait certes menacé de casser son pare-brise, mais aucunement de frapper la dame avec l’arme blanche. Selon lui, c’est sa mère qui l’a appelé à la rescousse, puisque ne pouvant pas s’exprimer correctement en français.
Finalement, Papa Idrissa Ndiaye a été placé en garde à vue pour violences et voies de fait et menaces à l’aide d’une arme blanche. Le dossier a été transmis au procureur de la République.