Khalifa Sall vole au secours du Maire des Parcelles Assainies…Il rachète un terrain litigeux

Le Conseil municipal de Dakar a délibéré favorablement pour le rachat, auprès de Orabank, du terrain litigieux sis à l’unité 17. Un différend foncier qui opposait la mairie des Parcelles assainies de Moussa Sy à la société Assurim Sa. Dans le délibéré, la ville de Dakar a annoncé la construction sur ce site d’un hôpital de 200 lits, dans les tout prochains jours.
La ville de Dakar disposera bientôt d’un deuxième hôpital. D’une capacité d’accueil de 200 lits, si on en croit le maire Moussa Sy des Parcelles assainies dont la localité est choisie pour abriter le projet, cette structure sanitaire sera érigée sur le terrain litigieux, sis à l’unité 17, en face du marché de cette même unité. Ce terrain était en effet jusque dans un passé récent source de conflit entre la mairie des Parcelles assainies qui voulait y réaliser un projet d’hôpital et la société Assurim Sa qui entendait également y monter des infrastructures immobilières. Mais, depuis le 10 mai dernier, le terrain était revenu de plein droit à la banque Orabank (ex-BRS), suite à l’exercice de son droit de créance après l’expiration du délai hypothécaire sans que le terrain ne soit mis en valeur.
Après la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane, celle des Parcelles assainies est donc partie pour être la seconde collectivité locale à abriter une infrastructure hospitalière du genre financée par la ville de Dakar. Réuni en session ordinaire hier, vendredi 29 mai, le Conseil municipal sous la présidence du premier magistrat des Parcelles assainies, également 2éme adjoint au maire de Dakar, Khalifa Sall qui était absent de la salle, a délivré l’autorisation d’acquérir le terrain devant abriter ce projet sanitaire.
D’autres points figuraient également dans l’ordre du jour de cette session. Il s’agissait notamment du projet de virement de crédits de 4 milliards d’un prêt contracté en janvier 2014 dans une institution bancaire de la place. Voire de l’autorisation d’acquérir un terrain situé à Dakar, HLM Patte d’Oie, objet du titre foncier numéro 1.582/NGA (ex 3750/DG) abritant le stade de HLM Patte d’Oie.