Khalifa Sall tue à petits feux sa « présidentielle » : ses proches transforme sa rentrée du 16 janvier en simple réunion

La rencontre politique de Khalifa Sall, le 16 janvier prochain n’a rien de décisif pour la désignation d’un probable candidat du Parti socialiste lors des prochaines présidentielles. En tout cas, Alioune Ndoye, le Secrétaire à la formation du Parti ne cautionne même pas ce que la presse assimile à une rentrée politique de l’édile de Dakar. Le maire de Dakar-Plateau parle d’une simple réunion de remobilisation. « Khalifa Sall est le secrétaire général de la Coordination départementale de Dakar. Il fait juste une réunion de remobilisation et de lancement des activités du parti à Dakar. Pourquoi on veut que ce soit une déclaration ? Il a tout simplement choisi Grand Yoff sa base politique pour lancer les activités du Parti », a tenu à préciser le responsable socialiste. En tout état de cause, Alioune Ndoye, est convaincu que ce n’est nullement une rentrée politique. « Khalifa Sall est un enfant du Parti socialiste. Personne ne connaît mieux que lui comment fonctionne le Parti socialiste. Il n’y a pas d’histoire de règle pour être candidat à l’élection et il ne me l’a pas dit », a ajouté Alioune Ndoye.